Et personne pour en rendre compte.

Le chantier de réhabilitation de la Maison de la Radio n'en finit pas, mais à quel point ?

1) Mars avril 2015, plusieurs articles de presse évoquaient la durée allongée de ce chantier.

Dans Libération le 25 mars 2015, La Maison de la radio ne tourne plus rond, "Ce colossal chantier a débuté en 2009 et doit s’achever fin 2017-début 2018."

http://www.liberation.fr/economie/2015/03/25/la-maison-de-la-radio-ne-tourne-plus-rond_1228463

Dans Le Monde, le 7 avril 2015, Radio France : un projet stratégique sans surprise, "Les travaux seront ensuite réalisés, autant que possible, en parallèle des phases 3 et 4 afin de limiter la durée du chantier et les nuisances associées au-delà de la date de fin aujourd’hui prévue début 2018".

http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2015/04/07/radio-france-un-projet-strategique-sans-surprise_4611138_3236.html

Dans Les Echos le 8 avril 2015, Le chantier de la Maison de la radio, histoire d'un dérapage non contrôlé, "Prévus pour durer huit ans en 2004, les travaux de rénovation ne devraient pas être achevés avant 2018."

http://www.lesechos.fr/journal20150408/lec1_enquete/0204272156063-le-chantier-de-la-maison-de-la-radio-histoire-dun-derapage-non-controle-1109127.php

Le 7 mai 2015, devant la commission de la culture du Sénat, Mathieu Gallet, le Président de Radio France affirme que le chantier devrait s'achever courant 2018.

http://www.senat.fr/espace_presse/actualites/201504/le_senat_entend_des_representants_de_lintersyndicale_de_radio_france_et_mathieu_gallet.html

2) Le 22 novembre 2016, Mathieu Gallet était auditionné par la commission des finances de l'assemblée nationale sur l'exécution du contrat d'objectifs et de moyens en 2015.

http://www2.assemblee-nationale.fr/14/commissions-permanentes/commission-des-affaires-culturelles/secretariat/a-la-une/execution-du-contrat-d-objectifs-et-de-moyens-de-radio-france-audition-de-mathieu-gallet-president-directeur-general

http://www2.assemblee-nationale.fr/static/14/comaffcult/Radio%20France_Rapport%20execution%20COM%20%202015.pdf

Ce rapport de novembre 2016 fait état d'un rapport de juin 2015 de l’opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture (« OPPIC ») remis au ministre de la Culture et de la Communication dont les conclusions ont conforté les dispositions mises en place par Radio France dans la conduite du calendrier du projet pour les phases 4 et 3.

La suite est bien plus inquiétante :

"S’agissant de la phase 4, les travaux tous corps d’état ont effectivement débuté à partir de janvier 2015, bien que le démarrage effectif ait été retardé de plusieurs mois en raison de la libération tardive des plateaux et des opérations de décontamination et de nettoyage liées survenues après l’incendie du 31 octobre 2014. De plus, à la suite des opérations de curage et désamiantage, des découvertes importantes ont été relevées dans les structures du bâtiment, notamment aux sous-sols et sur la terrasse du R+11. Ces découvertes ont nécessité des reprises d’études et des ajustements du projet et, par voie de conséquence, ont généré des travaux de génie civil lourds.
S’agissant de la Petite couronne, après huit mois de tentatives de mise au point des réglages des installations, une impossibilité d’atteindre les objectifs initiaux pour une mise en service nominale de ces lieux a été constatée. Face à cette situation, une nouvelle déclaration de sinistre portant sur un défaut de conception de l’installation de traitement d’air a été effectuée en septembre 2015. Les procédures d’expertise du sinistre sont toujours en cours avec les assurances, avec une attention particulière portée à la sécurité juridique du traitement de cette situation. L’indisponibilité des lieux de la petite couronne aura toutefois des conséquences sur le schéma de relocalisation. La décision a été prise de fermer ces locaux afin d’y effectuer des travaux de réparation."

Pour synthétiser, la phase 4 a démarré avec plusieurs mois de retard relativement à janvier 2015, mois de retard qui curieusement sont absents des articles de presse d'avril 2015 ...

De plus, des découvertes dans les structures du bâtiment (sous-sols et terrasse du R+11) ont généré des travaux de génie civil lourds.

Enfin, concernant la Petite Couronne, nouvelle déclaration de sinistre pour défaut de conception. Conséquence, locaux fermés.

3) Le CSA publiait le 20 décembre 2016 son avis du 30 novembre 2016 relatif au rapport d’exécution pour l’année 2015 du contrat d’objectifs et de moyens entre l’Etat et Radio France.

http://www.csa.fr/Espace-juridique/Avis-du-CSA-au-Gouvernement/Avis-n-2016-20-du-30-novembre-2016-relatif-au-rapport-d-execution-pour-l-annee-2015-du-contrat-d-objectifs-et-de-moyens-entre-l-Etat-et-Radio-France

Dans cet avis, pas de compte-rendu des trois situations inquiétantes relevées plus haut.

Concernant le calendrier du chantier, le Conseil relève "qu’aucun calendrier précis n’a été communiqué concernant le déroulement ultérieur des travaux de réhabilitation."

Formidable, le CSA demande le calendrier du chantier mais Radio France ne lui répond pas. Et dans le rapport d'exécution du contrat d'objectifs et de moyens en 2015 émis à peu près au même moment (novembre 2016) le coût final estimé n'aurait pas évolué à 430,3 millions d'euros en 2015 entre l'objectif et le réalisé.

D'ailleurs d'après l'audition du 22 novembre 2016 de Mathieu Gallet à la commission des affaires culturelles et de l'éducation, ce chiffre de 430 millions d'euros est toujours avancé. On y apprend également que sur les 90,6 millions d'euros d'investissements budgetés seuls 58,3 ont été consommés, ce qui donne une idée de l'importance des retards en cours.
http://www.assemblee-nationale.fr/14/cr-cedu/16-17/c1617017.asp

4) D'après la vidéo de l'audition du 22 novembre 2016, aucune question n'est posée sur le chantier mais Mathieu Gallet fait de lui-même un point sur le chantier :

"et peut être un point sur le chantier de la Maison de la Radio qui évidement nous occupe toujours beaucoup ... la fermeture prévue, au cours de la saison prochaine 2017 2018 des studios moyens va nous obliger à louer des espaces pour produire dans ces studios moyens et accueillir du public ailleurs donc c'est une charge et c'est aussi un investissement qui va s'étaler aujourd'hui on prévoit jusqu'en 2023 ; je rappelle que le chantier de la maison de la radio a commencé en 2003 ... "

2023 ? C'est une plaisanterie ? Alors parlait-il des investissements liés au chantier de réhabilitation seuls ou d'autres investissements ? Dans la deuxième hypothèse, il y a une maladresse conduisant à un malentendu potentiel.

5) Ce que le CSA n'a pas obtenu, InvestigationFin est allé en découvrir une miette en recherchant la liste des marchés publics en cours.

https://radiofrance.achatpublic.com/sdm/ent/gen/ent_detail.do?selected=0&PCSLID=CSL_2017_ZJVUkgYZE9

La Mission d'expertise et de conseil dans le pilotage et la réalisation du programme de Réhabilitation a bien entendu fait tilt.

La soumission a été effectuée le 18 janvier 2017 pour des réponses attendues le 17 février 2017.

D'après les documents de l'appel d'offre, la durée du marché est ferme de 24 mois après notification.

Ce qui donne une idée de la durée minimale restante du chantier. Le chantier ne devrait donc pas se terminer au minimum avant 2019 !

D'après le cahier des clauses techniques particulières, le CCTP, la phase 4 du chantier serait livrée et réceptionnée en 2017. La phase 3 serait conduite à compter de fin 2017 pour une livraison en 2019 !

Dans combien de temps un article de presse fera-t-il cette mise à jour ?

En avril 2015 c'était début 2018. En moins de deux ans, le chantier qui dure depuis plus de 10 ans (bien au-delà des 2009 !) aura dérivé de plus d'une année. Au moins ! Car c'est bien l'année 2023 qui a été citée par Mathieu Gallet lui-même dans son audition du 22 novembre 2016 !

Sidérant !

Encore bravo aux PDG successifs de Radio France, à leurs autorités de tutelle, aux décideurs innombrables de cette épopée sans fin.