D'après Hépatites Info Services, 300 000. Soit 0,68 % de la population, dont hommes 1,19 % et femmes 0,16 %. La date de mise à jour de la page est le 3 juillet 2013.
https://www.hepatites-info-service.org/?Hepatite-B-Chiffres

Problème, ce chiffre de 300 000 est identique à celui d'un article du mensuel La Recherche d'avril 2008 !
http://www.larecherche.fr/actualite/sante/mauvais-proces-fait-au-va-ccin-contre-hepatite-b-01-04-2008-86350

D'après le Vidal mis à jour le 23 avril 2014, ce chiffre de 300 000 personnes est encore mis en avant. Tout en indiquant que le nombre a doublé en 10 ans !
http://eurekasante.vidal.fr/medicaments/vaccins/vaccin-hepatite-b.html

Sur le site de l'Inserm, c'est le chiffre de 280 000 personnes qui est rapporté, dans un dossier réalisé en novembre 2014.
http://www.inserm.fr/thematiques/immunologie-inflammation-infectiologie-et-microbiologie/dossiers-d-information/hepatite-b

L'Invs, dans son dossier sur l'hépatite B (mis à jour le 01 juin 2015), met en avant également le chiffre de 280 000 personnes.
http://www.invs.sante.fr/fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Hepatites-virales/Hepatite-B/Autres-donnees-epidemiologiques

Selon l'Invs, la prévalence des marqueurs l’infection par le VHB est au mieux estimée par les enquêtes en population générale. C'est en 2004 qu'une enquête nationale de prévalence a été conduite en France métropolitaine. La prévalence a été estimée à 0,65 % (intervalle de confiance à 95 % entre 0,45 et 0,93), ce qui correspond à 280 811 personnes (IC95% : 179 730-381 913) porteuses chroniques de l'antigène HBs. L'enquête ne concerne que la population de France métropolitaine âgée de 18 à 80 ans.

Rapport de 114 pages Prévalence des hépatites B et C en France en 2004
http://opac.invs.sante.fr/doc_num.php?explnum_id=8933

Le rapport fournit le chiffre de 280 821 personnes que le communiqué de presse Invs du 14 février 2005 arrondit à 300 000 toujours chez les personnes âgées de 18 à 80 ans.
http://www.invs.sante.fr/presse/2005/communiques/infections_vhb_vhc_140205/

Et voilà comment une étude de 2004 qui estima le nombre de cas chroniques d'hépatite B en France métropolitaine pour les personnes âgées de 18 à 80 ans à 280 000 devient 300 000 et est présenté comme si ce chiffre était d'actualité plus de 10 ans après.

Pour la rigueur scientifique, on repassera.