03 juin 2010

Le provisionnement dynamique en Espagne pour les nuls. Application à la banque Santander.

La crise importante de l'immobilier en Espagne peut laisser penser que les banques espagnoles n'ont pas comptabilisé suffisamment de provisions pour déprécier leurs actifs. On aurait pu le croire, les résultats des banques espagnoles s'étant plutôt bien comportés alors que la situation de l'immobilier en Espagne est montrée du doigt. Si tel est le cas, je pense que ce serait plutôt dû à une dégradation de la situation. Et non pas à l'insuffisance de provisionnement dans les comptes des banques espagnoles... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 11:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 mai 2010

Un point sur les résultats du premier trimestre 2010 des principales banques (suite) européennes. Revue analytique.

Un premier point avait été effectué le 22 janvier 2010 sur les résultats du premier trimestre 2010 des principales banques américaines : Goldman Sachs, JP Morgan, Citi, Bank of America, Morgan Stanley. http://investigationfin.canalblog.com/archives/2010/04/22/17659097.html Dans cette seconde partie les résultats des banques suivantes sont commentés : Crédit Suisse, Deutsche Bank, Barclays, UBS, Société Générale, BNP Paribas, Royal Bank of Scotland, HSBC. Les aspects suivants vont être abordés : - évolution des... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 12:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2010

Un point sur les résultats du premier trimestre 2010 de Goldman Sachs, JP Morgan, Citi, Bank of America et Morgan Stanley.

Une revue des résultats est effectuée comparativement aux résultats du troisième trimestre 2009, avec une importance particulière accordée à la partie Fixed Income de la Banque de Financement et d'Investissement. Doivent suivre dans une deuxième partie les banques suivantes : Crédit Suisse Deutsche Bank, RBS, Barclays, HSBC, BNP Paribas, UBS et Société Générale. Les aspects suivants vont être abordés : - évolution des résultats relativement au troisième trimestre 2009 ; - analyse spécifique sur les activités de... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2010

Un point sur les résultats du quatrième trimestre 2009 des principales banques (suite)

Un premier point avait été effectué le 25 janvier 2010 sur les résultats du quatrième trimestre 2009 des principales banques américaines : Goldman Sachs, JP Morgan, Citi, Bank of America, Morgan Stanley. http://investigationfin.canalblog.com/archives/2010/01/25/16660125.html Pas de 10 Q SEC pour ce trimestre, et au 2 mars 2010, seuls JP Morgan et Bank of America ont publié leur 10 K SEC. Pas de trace de rémunération variable différée pour JP Morgan. Pour Bank of America non plus, la notion de rémunération variable... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 18:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 février 2010

Taxe sur les bonus. Chiffres inférieurs à la réalité dans la loi de finances rectificative. SG : problème de comptabilisation !

Problématique pour la Société Générale de la comptabilisation exhaustive fin 2009 de la taxe sur les bonus sur la partie différée non acquise. 1 milliard d'euros de bonus aux traders de BNP Paribas dont 500 millions d'euros versés cash en 2009. Montant annoncé de la taxe sur les bonus de 250 millions d'euros. 555 millions d'euros de bonus aux traders de la Société Générale dont 250 millions d'euros versés cash en 2009. Montant annoncé de la taxe sur les bonus de 200 millions d'euros. Ce... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2010

Société Générale. Les traders empocheront plus que 250 millions d'euros en 2010 au titre de 2009 ? Environ 100 de plus ?

En cause la partie différée. Contre argument à mon affirmation (rectification le 26 mars 2010) Après lecture du document de la Ministre Christine Lagarde du 5 novembre 2010 Encadrement des bonus des opérateurs de marché, dans lequel on peut lire qu'au moins 50% des rémunérations variables doit être différé sur au moins 3 ans après l'année de versement (c'est-à-dire un versement de la part variable sur 4 ans). Je ne pourrais donc pas estimer qu'une partie des rémunérations variables différées sera... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 février 2010

BNP Paribas. Fin septembre 2009, le report comptable des rémunérations variables différées apparaît. Fin 2009, il disparaît !

Tour de magie à BNP Paribas ! Autre problématique : BNP Paribas a-t-il dit la vérité en affirmant que toutes les rémunérations variables différées au titre de 2009 étaient comptabilisées fin 2009 ? Comme pour la Société générale, j'estime qu'une partie des rémunérations variables différées va être réglée aux traders en 2010, alors que BNP Paribas affirme que les rémunérations variables différées seront versées les exercices suivants ! Partie qui s'ajoutera donc aux 500 millions d'euros non différés versés... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2010

Société Générale. Décryptage de l'avertissement sur résultat du quatrième trimestre 2010 annoncé le 13 janvier 2010. Etrange !

Cet article démontre comment probablement l'exposition brute de la Société Générale en actifs à risque de type CDOs de RMBS non couverts a augmenté par rapport au troisième trimestre 2009. Ensuite, après l'avertissement sur résultats du 13 janvier 2010, l'auteur se demande si finalement la Société générale ne va pas présenter des résultats meilleurs que prévus en raison de la moindre comptabilisation des rémunérations en raison de l'accroissement de la part variable différée en actions sous conditions. Par un... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2010

Goldman Sachs UBS Crédit Suisse. La hausse de la part différée en actions dans les rémunérations améliore les résultats fin 2009

lLes résultats trimestriels fin 2009 de Crédit Suisse sont en baisse, ils le seraient encore plus sans l'effet Goldman Sachs. Estimation chiffrée de l'impact. Et aussi en deuxième partie la suite concernant Crédit Suisse des effets d'une transaction avec une entité hors-bilan afin d'amortir sur plusieurs années des milliards de gains cumulés qui auraient déjà dû être passés en charge en 2009. 1) L'effet Goldman Sachs à Crédit Suisse. Lors de la présentation de ses trimestriels à fin 2009, Goldman Sachs avait créé la... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2010

Les bénéfices trimestriels d'UBS de fin décembre 2009 proviennent de la hausse des rémunérations variables différées en actions.

En fin d'article, également le décryptage de l'impact sur les comptes d'UBS du crédit propre au 4 ème trimestre 2009. UBS a annoncé le 9 janvier 2010 un bénéfice de 1,4 milliards de francs suisses au quatrième trimestre 2009, après une perte de 0,5 milliards au troisième trimestre 2009. Principalement parce qu'UBS a augmenté la partie variable différée des rémunérations qui n'est pas encore comptabilisée fin 2009. Résultat, des charges de rémunération de 3,3 milliards de francs suisses au quatrième trimestre 2009... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]