Un premier point avait été effectué le 27 avril 2016 sur les résultats du premier trimestre 2016 des principales banques américaines : JP Morgan, Citi, Bank of America, Goldman Sachs, Morgan Stanley.
http://investigationfin.canalblog.com/archives/2016/04/27/33728609.html

Dans cette seconde partie les résultats des banques suivantes sont commentés : Crédit Suisse, Deutsche Bank, Barclays, UBS, Société Générale, BNP Paribas, Royal Bank of Scotland, HSBC.

Les aspects suivants vont être abordés :

- évolution des résultats relativement au quatrième trimestre 2015 ;
- analyse spécifique sur les activités de Fixed Income.

Je précise que mon approche de revue analytique des résultats n'aborde pas ou très peu la problématique de la liquidité et du bilan.

Revue des résultats du quatrième trimestre 2015 partie 1 :
http://investigationfin.canalblog.com/archives/2016/02/09/33343245.html
Revue des résultats du troisième trimestre 2015 partie 2 :
http://investigationfin.canalblog.com/archives/2016/03/07/33480741.html

Barclays 27 avril 2016 Résultat net 0,5 milliard de livres sterling (+ 2,8 / Q4 2015)

Revenus en hausse (+ 0,6) en Fixed income +0,3 et sur les marchés + 0,5, non récurrence de la surtaxe bancaire UK (+0,45) et baisse des litiges (+1,65)

Deutsche Bank 28 avril 2016 Résultat net 0,2 milliard d'euros (+ 2,4 / Q4 2015)

Hausse des revenus en Sales & Trading (+1,0) baisse des dépenses administratives (+1,3) dont -0,45 surtaxe bancaire + 1,05 litiges + 0,5 frais de restructuration, effet impôts (-0,9) non récurrence activités restructurées (+0,45)

RBS 29 avril 2016 Résultat net 0,3 milliard de livres sterling (+ 2,9 / Q4 2015)

Hausse des revenus (+0,6) dont +0,4 en RBS Capital Resolution, baisse des litiges (+2,1) et des coûts de restructuration (+0,4), absence de dépréciation de goodwill (+0,5), charges pour dépréciation (-0,55).

UBS 3 mai 2016 Résultat net 0,7 milliard de francs suisses (- 0,2 / Q4 2015)

Stabilité des revenus, baisses des litiges (+0,35) des charges de restructuration (+0,2) et non-récurrence de la surtaxe bancaire UK (+0,15) compensées par effet impôt (-1,0), non-récurrence au quatrième trimestre 2015 de l'augmentation nette des actifs d'impôts différés reconnus aux US

BNP Paribas 3 mai 2016 Résultat net 1,8 milliard d’euros (+ 1,1 / Q4 2015)

Effet réévaluation de dette propre (+0,2), moindres frais de restructuration (+0,25) hausse des frais de gestion (-0,2) limitée malgré la prise en compte de la totalité des taxes et contributions bancaires au titres de 2016 pour 880 ME, baisse du coût du risque (+ 0,2) et effet positif non récurrence des dépréciations de survaleurs du quatrième trimestre 2015 (+1,0) compensé par la non-récurrence de la cession dans Klepierre du trimestre précédent (-0,35).

HSBC 3 mai 2016 Résultat net + 4,5 milliards de dollars (+ 5,6 / Q4 2015)

Hausse des revenus (+1,0) dont trading (+1,45) incluant +1,9 de own credit spread, baisse des dépenses opérationnelles (+3,25) dont +1,5 de surtaxe bancaire UK du quatrième trimestre 2015.

Société Générale 4 mai 2016 Résultat net 1,0 milliard d’euros (+ 0,3 / Q4 2015)

Baisse du coût net du risque (+0,65) baisse des litiges (+0,6) impact des charges IFRIC21 (-0,45) gains sur autres actifs négligeables ce trimestre (-0,25) et effet impôt (-0,25)

Crédit Suisse 10 mai 2016 Résultat net - 0,3 milliard de francs suisses (+ 5,5 / Q4 2015)

Hausse des revenus nets (+0,45) dont + 0,7 liés aux spreads CA sur dette propre, baisse des rémunérations (+0,65) et des dépenses administratives (+0,95) en grande partie les litiges, non récurrence de dépréciation de goodwill du 4 ème trimestre 2015 (+ 3,8).

1) Comparaison des résultats par rapport au quatrième trimestre 2015

2016 Q1 tableau 3

$ GS JPM Citi BoA MS HSBC
CHF CS UBS
€ Santander Barclays RBS BNP SG DB

PNB Produit Net Bancaire (Net revenues pour Deutsche Bank et Crédit Suisse, Gross income pour Santander, Total operating income pour UBS, total income net of insurance claims excluding own credit pour Barclays, Total income pour RBS, Net Interest income + Net Fee income + Net trading income pour HSBC)
RN Résultat net (Net Income pour Deutsche Bank ; Consolidated profit w/o capital gains pour Santander (sauf Q2 et Q3 2012 attributable profit to the Group), Net profit pour UBS, Profit after tax pour Barclays, Résultat net part du Groupe pour BNP, Résultat net pour Société Générale, Loss Profit for the period pour RBS, Profit after tax pour HSBC)
NI Non identifié

UBS Total operating income Q1 2016 6,8 MdCHF Q4 2015 6,8 MdCHF Net profit Q1 2016 0,7 MdCHF Q4 2015 1,0 MdCHF

Les revenus opérationnels augmentent de 0,05 milliard de francs suisses entre le quatrième trimestre 2015 et le premier trimestre 2016 :

+ ns Wealth Management (Q1 1,9 MdCHF) ;
+ 0,05 Personal & Corporate Banking (Q1 0,95 MdCHF)
+ ns Wealth Management Americas (Q1 1,9 MdCHF) ;
- 0,1 Asset Management (Q1 0,45 MdCHF) ;
+ 0,15 Investment Bank (Q1 1,9 MdCHF) ; dont + 0,2 equities (0,9 MdCHF) dont -0,1 conseil (0,15 MdCHF) dont +0,1 Fixed income (Q1 0,5 MdCHF)
- 0,05 Corporate Center (Q1 - 0,25 MdCHF) ; dont - 0,05 crédit propre (Q1 0 MCHF Q4 35 MCHF) rappel Q4 + 0,25 rachat de dette par offre publique (Q4 -257 MCHF)  dont -0,25 effet de change liés à la cession de filiales

La performance avant impôt de ces mêmes divisions augmente de 0,75 milliard de francs suisses dont :

+ 0,2 Wealth Management (Q1 0,55 MdCHF) ; + 0,15 dépenses administratives
+ 0,05 Personal & Corporate Banking (Q1 0,4 MdCHF) ;
+ 0,2 Wealth Management Americas (Q1 0,2  MdCHF) ; + 0,2 dépenses administratives
- 0,1 Asset Management (Q1 0,1 MdCHF) ;
+ 0,15 Investment Bank (Q1 + 0,25 MdCHF) ; dont + 0,25 dépenses de personnel
+ 0,2 Corporate Center (Q1 - 0,55 MdCHF) rappel Q3 provision litiges (Q3 534 MCHF)

Le résultat net diminue de 0,25 milliard de francs suisses au premier trimestre 2016 :

+ 0,05 Operating income dont effets de change - 0,25 dont + 0,25 pertes Q4 sur rachat de dette
- 0,1 hausse des dépenses de personnel (Q1 3,9 MdCHF) ;
+ 0,75 baisse des dépenses générales et administratives (Q1 1,65 MdCHF) ; dont + 0,35 litiges (Q4 365 MCHF Q1 39 MCHF) dont + 0,2 charges de restructuration (Q4 441 MCHF Q1 265 MCHF) dont  + 0,15 UK bank levy (Q4 166 MCHF)
+ ns charges de dépréciation d'actifs (Q1 0,25 MdCHF) ;
- 1,0 effet de l'évolution de la charge d'impôt (Q4 0,25 MdCHF) rappel Q4 augmentation nette des actifs d'impôts différés reconnus aux US

Crédit Suisse Net revenues Q1 2016 4,6 MdCHF Q4 2015 4,2 MdCHF Net income Q1 2016 - 0,3 MdCHF Q4 2015 - 5,8 MdCHF

Décomposition de la hausse de 0,45 milliard de francs suisses des Net revenues (Produits Nets) entre le quatrième trimestre 2015 et le premier trimestre 2016 :

- 0,15 en Swiss Universal Bank (Q1 1,3 MdCHF) ;
- 0,05 en International Wealth Management (Q1 1,1 MdCHF)
+ 0,05 en Asia Pacific (Q1 0,9 MdCHF)
- 0,15 en Global Markets (Q1 0,95 MdCHF)
- 0,05 en Investment Banking & Capital Markets (Q1 0,35 MdCHF);
- 0,15 en Strategic Resolution Unit (Q1 - 0,1 MdCHF)
+ 0,85 en Corporate Center (Q1 0,1 MdCHF) dont + 0,7 effet relatif des spreads CS sur la dette propre de CS FVOD total (Q4 2015 - 697 MCHF Q1 2016 0).

Le résultat net augmente de 5,5 milliards de francs suisses de trimestre à trimestre pour les raisons suivantes :

+ 0,45 hausse des Net revenues ; dont + 1,1 trading (- 0,25) dont - 0,25 autres - 0,25 commissions - 0,2 intérêts nets
- ns provision pour pertes sur crédit (Q1 0,15 MdCHF)
+ 0,65 rémunérations (2,5 MdCHF)
+ 0,95 baisse des dépenses administratives (1,85 MdCHF) ; dont + 0,55 major litigation provisions (2016 Q1 - 10 MCHF 2015 Q4 564 MCHF ) ;
+ ns commissions (0,4 MdCHF) ;
+ 3,8 dépréciation de goodwill (Q1 0 Q4 3,8 MdCHF) rappel Q4 principalement lié à l'acquisition de DLJ Donaldson Lufkin & Jenrette en 2000
+ 0,1 dépenses de restructuration (Q1 0,25 MdCHF) en lien avec la mise en place de la nouvelle stratégie
- 0,45 effet impôts (produit de 0,2 MdCHF) taux impôt effectif 2016 Q1 37 % 2015 Q4 9,7 %

Evolution du résultat net (avant impôt par Division) +5,95 :

+ 0,1 Swiss Universal Bank (Q1 0,45 MdCFH) ;
+ 0,3 en International Wealth Management (Q1 + 0,25 MCHF) dont + 0,25 en dépenses administratives
+ 0,85 en Asia Pacific (Q1 + 0,25 MdCHF) + 0,75 rappel Q4 dépréciation goodwill (Q4 -756 MCHF)
+ 2,85 en Global Markets (Q1 - 0,65 MdCHF) dont  + 2,65 rappel Q4 dépréciation goodwill (Q4 - 2661 MCHF prorata du Groupe) et dont + 0,5 rémunérations (Q1 0,75 MdCHF)
+ 0,4 en Investment Banking & Capital Markets (Q1 -0,1 MdCHF); dont + 0,4 rappel Q4  dépréciation goodwill (Q4 -380 MCHF)
+ 0,4 en Strategic Resolution Unit (Q1 - 0,7 MCHF) dont + 0,25 litiges (Q1 0,05 MdCHF)
+ 1,1 Corporate Center (Q1 0,05 MdCHF) dont + 0,2 rémunérations

Barclays Total income (excluding own credit) adjusted Q1 2016 5,0 Md£ Q4 2015 4,4 Md£ Profit after tax Q1 2016 0,5 Md£ Q4 2015 - 2,2 Md£

Les revenus hors crédit propre augmentent de 0,6 Md£ entre le quatrième trimestre 2015 et le premier trimestre 2016 :

- 0,05 Barclays UK (Q1 1,8 Md£)
+ 0,55 Barclays Corporate & International (Q1 3,5 Md£) dont + 0,3 Credit + Macro 5Q1 0,9 Md£) dont + 0,5 markets (Q1 1,4 Md£)
ns Africa Banking (2016 Q1 0,8 Md£)
+ 0,25 Head Office (2016 Q1 - 33 M£)
- 0,15 Non-Core (2016 Q1 -242 M£)

Le bénéfice augmente de 2,8 milliard de livres sterling pour les raisons suivantes :

+ 0,6 hausse des revenus ;
+ 0,1 coût du risque (Q1 2016 0,45 Md£) ;
- 0,2 dépenses opérationnelles (Q1 2016 3,7 Md£) ; dont  + 0,25 pertes sur activités cédées en Espagne et Portugal (Q4 2015 -261 M£)
+ 0,45 UK bank levy (2016 Q1 0 2015 Q4 426 M£) ;
+ 1,65 litiges (Q1 2016 0,1 Md£) ppi redress (Q4 1,45 Md£) changes (Q4 2015 167 M£)
+ 0,3 autres revenus/dépenses nettes (Q1 2016 20 M£)
- 0,1 effet charge d'impôts (Q1 2016 0,25 Md£)

+ 0,05 impact du crédit propre (Q1 2016 - 109 Q4 2015 -175 M£) ;

Par Division, évolution du résultat net :

+ 1,55 Barclays UK (Q1 0,45 Md£)
+ 0,6 Barclays Corporate & International (Q1 0,55 Md£)
+ 0,05 Africa Banking (Q1 0,15 Md£)
+ 0,25 Head Office (Q1 - 123 M£)
+ 0,6 Non-Core (Q1 - 0,6 Md£) dont  + 0,25 pertes sur activités cédées en Espagne et Portugal (Q4 2015 -261 M£)

Deutsche Bank Net revenues Q1 2016 8,1 MdE Q4 2015 6,6 MdE Net income Q1 2016 0,2 MdE Q4 2015 -2,1 MdE

Les revenus nets augmentent de 1,45 MdE entre le quatrième trimestre 2015 et le premier trimestre 2016 :

+ 1,3 Global Markets (Q1 2,75 MdE), dont + 1,0 en Sales & Trading (Q1 2,75 MdE) dont + 0,8 en debt & other products ; dont + 0,3 autres (Q1 3 ME) dont + 0,3 effet CVA DVA FVA (Q1 143 ME Q4 - 179 ME)
+ 0,05 Corporate and Investment Bank (Q1 1,8 MdE)
- 0,15 Asset Management (Q1 0,75 MdE) ;
- 0,15 Private Wealth and Commercial Clients (Q1 1,75 MdE) ; dont - 0,2 Hua Xia Bank (Q1 - 124 ME)
+ 0,25 Postbank (Q1 0,85 MdE)
+ 0,05 Consolidation & adjustments (Q1 0,1 MdE) Effet - 0,2 CVA DVA FVA (2016 Q1 -52 ME 2015 Q4 149 ME)

+ 0,1 hors exploitation (Q1 16 ME) Q3 cession Maher Prince Rupert (195 ME).

Effet ns CVA DVA FVA (2016 Q1 81 ME 2015 Q4 88 ME)

Le résultat net augmente de 2,35 milliards d'euros en raison :

+ 0,05 revenus nets d'intérêt (Q1 3,9 MdE) ;
+ 1,35 revenus hors intérêts (4,15 MdE) ; dont - 0,35 autres revenus (Q1 - 0,25 MdE) ; dont + 1,75 fair value (Q1 1,3)
+ 0,1 baisse de la dotation de provision pour pertes de crédit (Q1 0,3 MdE) ;
- 0,1 hausse des rémunérations (3,2 MdE) ; ratio 2015 39,7 % 2016 Q1 39,6 %
+ 1,3 dépenses administratives (3,75 MdE) ; dont - 0,45 surtaxe bancaire (Q1 454 ME) ; dont + 1,05 litiges (Q1 2016 187 ME Q4 2015 1 238 ME) ; dont + 0,5 restructuration (Q1 285 ME Q4 790 ME
+ 0,1 sinistres (Q1 0,05 MdE)
ns dépréciation goodwill (Q1 0 ME)
+ 0,45 activités restructurées (Q1 0,2 MdE)
- 0,9 effet charge d'impôt (Q1 0,35 MdE).

BNP PARIBAS Produit Net bancaire Q1 2016 10,8 MdE Q4 2015 10,4 MdE Résultat net part du groupe Q1 2016 1,8 MdE Q4 2015 0,7 MdE
au 2015 Q1 comptes historiques retraités après adoption de la règle IFRIC 21

Le Produit Net Bancaire augmente de 0,4 MdE entre le quatrième trimestre 2015 et le premier trimestre 2016 pour les raisons suivantes :

+ 0,05 Domestic Markets (Q1 2016 3,95 MdE) ;
- 0,2 International Financial Services (Q1 2016 3,7 MdE) ;
+ 0,05 Corporate and Institutional Banking (Q1 2016 2,7 MdE) ; dont + 0,2 FICC (0,9) ; dont - 0,2 corporate banking (0,9)
+ 0,45 Corporate Center (Q1 2016 0,6 MdE) ; dont + 0,2 réévaluation de dette propre et DVA (Q1 + 365 ME Q4 + 160 ME) dont + 0,25 restructuration (Q1 -46 ME Q4 -286 ME)

Le résultat net part du groupe augmente de 1,15 milliard d'euros :

+ 0,4 hausse du PNB ;
- 0,2 hausse des frais de gestion (7,6 MdE) dont + 0,25 coûts de transformation et restructuration (2015 Q4 286 ME 2016 Q1 46 ME) ; dont - 0,9 prise en compte totalité taxes et contributions bancaires au titres de 2016 (Q1 880 ME)
+ 0,2 baisse du coût du risque (0,75 MdE)
+ 0,1 coûts relatifs à l'accord US (rappel Q4 0,1 MdE)
ns quote-part des sociétés mises en équivalence (0,15 MdE)
+ 0,7 hors exploitation (24 ME) ; rappel Q4 dépréciations de survaleurs (Q4 - 993 ME dont BNL 917 ME) et cession participation dans Klépierre-Corio (Q4 + 352 ME)
ns effet impôts (0,7 MdE)

Société Générale PNB Q1 2016 6,2 MdE Q4 2015 6,1 MdE Résultat net Q1 2016 1,0 MdE Q4 2015 0,7 MdE

Le Produit Net Bancaire augmente de 0,1 MdE entre le quatrième trimestre 2015 et le premier trimestre 2016 :

-0,1 Banque de détail France (Q1 2016 2,1 MdE)
+ns Banque de détail et Services Financiers Internationaux (Q1 2016 1,8 MdE)
+ 0,15 Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs (Q1 2016 2,35 MdE) ; dont taux change et matières premières +0,15
+ 0,05 Hors Pôles (Q1 2016 -0,1 MdE), dont + 0,2 effet réévaluation des dettes liées au risque de crédit propre du Groupe (Q1 2016 + 145 ME Q4 2015 -39 ME) dont - 0,15 rappel Q4 plus value de cession Amundi (Q4 165 ME)

Le résultat net augmente de 0,3 milliard d’euros :

+ 0,1 hausse du PNB ;
+ 0,05 baisse frais de gestion (Q1 2016 4,3 MdE) ; + 0,6 litiges (Q4 400 ME Q1 produit de 218 ME remboursement amende Euribor); -0,45 charge IFRIC (Q1 427 ME) contribution aux fonds de résolution et différentes taxes
+ 0,65 coût net du risque (Q1 2016 0,5 MdE) ; dont -0,4 en hors pôles (Q4 393 ME)
- 0,25 gains sur autres actifs (Q1 2016 ns MdE) ;
- 0,05 QP résultat net entreprises mises en équivalence (Q1 2016 0,05 MdE)
- 0,25 effet charge fiscale (Q1 2016 0,4 MdE).

Par métier, la compréhension de l’évolution du résultat net est la suivante :

+ ns Banque de détail France (Q1 2016 0,35 MdE) ;
+ 0,05 Banque de détail et Services Financiers Internationaux (Q1 2016 + 0,35 MdE)
+ 0,15 Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs (Q1 2016 0,45 MdE) ;
+ 0,1 Hors pôles (Q1 2016 -0,1 MdE) dont + 0,4 coût net du risque (Q1 ns) dont - 0,15 gains nets sur autres actifs (Q1 18 ME) dont - 0,25 effet impôts (Q1 53 ME)

Royal Bank of Scotland Total income Q1 2016 3,1 Md£ Q4 2015 2,5 Md£ Profit Loss for the period Q1 2016 0,3 Md£ Q4 2015 - 2,6 Md£

Les revenus augmentent de 0,6 Md£ entre Q4 2015 et Q1 2016 pour les raisons suivantes :

+ ns UK Personal & Business Ranking (Q1 1,25 Md£)
+ 0,05 Ulster Bank (Q1 0,15 Md£) ;
+ 0,05 Commercial (Q1 0,85 Md£)
+ ns Private Banking (Q1 0,15 Md£)
- ns RBS International (Q1 0,1 Md£)
+ 0,15 CIB (Q1 0,35 Md£)
+ 0,4 RBS Capital Resolution (Q1 + 153 M£) pertes moindres dans le trading + 0,2
- ns Williams & Glyn (Q1 0,2 Md£)
- 0,1central items (Q1 -176 M£).

Le résultat net augmente de 2,95 milliards de livres sterling :

+ 0,6 hausse des revenus ; dont + 0,25 remboursement dette propre (Q1 0 M£) dont + 0,35 ajustements de crédit propre (Q1 256 M£)
+ 3,35 hausse des dépenses opérationnelles (Q4 2015 2,4 Md£) ; dont + 0,4 coûts restructuration (Q1 0,25 Md£) ; +2,1 litiges (Q1 31 M£) rappel Q4 principalement lié au PPI redress en UK PBB (Q4 607 M£) et Capital Resolution pour des litiges US sur des produits titrisés hypothécaires (Q4 1 498 M£); dont  + 0,5 dépréciation goodwill (Q1 0 Md$) en Private Banking
- 0,55 charges pour dépréciation (Q1 2015 0,2 Md£) ;
- 0,35 effet impôts (Q1 2016 80 M£)
- 0,1 résultat des opérations non continues (Q1 0 Md£).

HSBC Net Interest income + Net Fee income + Net trading income Q1 2016 13,9 Md$ Q4 2015 12,9 Md$ Profit after tax Q1 2016 4,5 Md$ Q4 2015 -1,1 Md$

Hausse des revenus de 1,0 Md$ (Net Interest income + Net Fee income + Net trading income (Q1 2016 13 946 M$ Q4 2015 12 938 M$) :
- 0,15 net interest income (Q1 7,9 Md$)
- 0,25 net fee income (Q1 3,2 Md$)
+ 1,45 net trading income (Q1 2,85 Md$) dont + 0,55 Fixed income (Q1 1,45 Md$)

dont - 0,25 juste valeur sur couvertures (Q1 -233 Q4 26 M$) ;
dont + 1,9 own credit spread (Q1 1 151 M$ Q4 - 773 M$)
dont + 0,35 DVA sur contrats dérivés (Q1 158 M$ Q4 -186 M$)
dont + 0,2 ventes tranches d'immobilier US (Q1 0 M$ Q4 -214 M$)

Le résultat net augmente de 5,6 Md$ :

+ 1,0 hausse des revenus ;
+ 0,95 effet juste valeur sur instruments financiers (Q1 695 M$ Q4 -250 M$)
+ 0,15 gains nets des investissements financiers (Q1 192 M$ Q4 20 M$)
+ ns dividendes (Q1 28 M$ Q4 27 M$)
+ 0,65 primes nettes d’assurance (Q1 2 915 M$ Q4 2 255 M$)
+ 0,2 autres revenus opérationnels (Q1 172 M$ Q4 -52 M$) ;
+ 0,2 sinistres assurances (Q1 - 2 972 M$ Q4 -3 166 M$) ;
+ 0,5 coût du crédit (Q1 1 161 M$ Q4 - 1,65 M$) ;
+ 3,25 baisse des dépenses opérationnelles (Q1 8 264 M$ Q4 11 542 M$) dont + 0,35 litiges (Q1 0 M$ Q4 370 M$) dont + 0,4 coûts restructuration (Q1 341 M$) dont + 0,35 UK customer redress programmes (Q1 0) dont + 1,5 rappel surtaxe bancaire UK (Q4 1,5 Md$)
ns part des profits dans les filiales et JV (Q1 555 M$ Q4 556 M$)
- 1,35 effet impôts (Q1 1 571 M$ Q4 230 M$)

2) Comparaison des PNB des activités de Fixed Income par rapport au quatrième trimestre 2015

2016 Q1 tableau 4


Crédit Suisse : Fixed income trading (chiffre Q4 2011 changé car l'effet DVA est maintenant en Corporate à partir de 2012 Q1)
Deutsche Bank : Sales & Trading (Debt and other products) hors dépréciations (mark-downs)
UBS : Sales and trading (Securities) Fixed income currencies and commodities
Société Générale Nouveaux chiffres Activités pérennes Activités de marché (anciennement Global Markets) Taux changes et matières premières
BNP Paribas Fixed Income inclue ce qui concerne les émissions obligataires, qui se trouvent dans la partie Financement et Conseil de la Société Générale
RBS total fixed income and currencies
HSBC dans Markets Credit + Rates + Foreign Exchange
Barclays Credit + Macro dans Barclays Corporate & International

*UBS non comparabilité avant 2012 Q4 ; à partir de 2012 Q4 Investor Client Services : Foreign Exchange, Rates and Credit (les dérivés n'y sont plus)

Deutsche Bank Sales & Trading (Debt and other products) Q1 2016 2 049 ME Q4 2015 1 240 ME

UBS Foreign Exchange Rates and Credit Q1 2016 483 MCHF Q4 2015 388 MCHF

Crédit Suisse Fixed income sales & trading Q1 2016 262 MCHF Q4 2015 303 MCHF

Barclays Credit + Macro Q3 2015 895 M£ Q4 2015 577 M£

BNP Paribas FICC Q1 2016 890 ME Q4 2015 682 ME
Non compris FVA

Société Générale Taux changes et matières premières Q3 2015 689 ME Q4 2015 516 ME

Royal Bank of Scotland Rates + Currencies + Financing + Banking Other Q1 2016 277 M£ Q4 2015 252 M£

HSBC Markets Credit + Rates + Foreign Exchange Q1 2016 1 462 M$ Q4 2015 902 M$