Un premier point avait été effectué le 18 juillet 2014 sur les résultats du deuxième trimestre 2014 des principales banques américaines : JP Morgan, Citi, Bank of America, Goldman Sachs, Morgan Stanley.
http://investigationfin.canalblog.com/archives/2014/07/18/30272298.html

Dans cette seconde partie les résultats des banques suivantes sont commentés : Crédit Suisse, Deutsche Bank, Barclays, UBS, Société Générale, BNP Paribas, Royal Bank of Scotland, HSBC.

Les aspects suivants vont être abordés :

- évolution des résultats relativement au premier trimestre 2014 ;
- analyse spécifique sur les activités de Fixed Income.

Je précise que mon approche de revue analytique des résultats n'aborde pas ou très peu la problématique de la liquidité et du bilan.

Revue des résultats du premier trimestre 2014 partie 1 :
http://investigationfin.canalblog.com/archives/2014/04/18/29691334.html
Revue des résultats du premier trimestre 2014 partie 2 :
http://investigationfin.canalblog.com/archives/2014/05/07/29821550.html

Crédit Suisse 22 juillet 2014 Résultat net - 0,7 milliard de francs suisses (- 1,9 / Q1 2014)

Hausse des litiges (-1,7) dont 1,6 MdCHF de charge pour règlement final de tous les sujets US transfrontaliers

Deutsche Bank 29 juillet 2014 Résultat net 0,2 milliard d'euros (- 0,9 / Q1 2014)

Baisse des revenus en Fixed income (-0,7) compensée par la diminution des rémunérations (+ 0,35), hausse des charges de litiges (- 0,45)

UBS 29 juillet 2014 Résultat net 0,9 milliard de francs suisses (- 0,1 / Q1 2014)

Pas de fait marquant sur le trimestre.

Barclays 30 juillet 2014 Résultat net 0,4 milliard de livres sterling (- 0,8 / Q1 2014)

Charge de litige supplémentaire sur les procédures PPI (-0,9)

BNP Paribas 31 juillet 2014 Résultat net - 4,3 milliards d’euros (- 6,0 / Q1 2014)

Non-récurrence plus-value de cession de participation (-0,3) introduction effet FVA en CIB (-0,15) coûts liés à l'accord avec les autorités US sur des transactions en dollars (5,95)

RBS 1 août 2014 Résultat net 0,7 milliard de livres sterling (- 0,6 / Q1 2014)

Baisse des charges de dépréciation (+0,45) compensée par hausse des dépenses opérationnelles (-0,4) juste valeur sur dette propre (-0,35) et absence de cessions stratégiques (-0,2)

Société Générale 1 août 2014 Résultat net 1,1 milliard d’euros (+ 0,7 / Q1 2014)

Non-récurrence des la dépréciation activité Russie (+ 0,5) et impact des opérations d'acquisition complète de Newedge (+0,2)

HSBC 4 août 2014 Résultat net 4,8 milliards de dollars ( - 0,7 / Q1 2014)

Baisse des revenus de trading (-1,3).

1) Comparaison des résultats par rapport au premier trimestre 2014

Md

PNB T2 2013 

PNB T3 2013 

PNB T4 2013 

PNB T1 2014 

PNB T2 2014 

RN T2 2013

RN T3 2013

RN T4 2013

RN T1 2014

RN T2 2014 

GS $

8,6

6,7 

8,8

9,3 

9,1

1,9

1,5 

2,3 

2,0

2,0

JPM

26,0

23,9 

24,1 

23,9 

25,3

6,5

-0,4

5,3 

5,3 

6,0

Citi

20,5

17,9

17,8 

20,1

19,3

4,2

3,3

2,5 

4,0

0,2

BoA

22,9

21,7

21,7

22,8

22,0 

4,0

2,5

3,4

-0,3 

2,3 

MS

8,5 

7,9 

7,8 

8,9 

8,6 

1,2

1,0

0,2

1,6

2,0 

CS

7,0

5,7 

6,1

6,8

6,5 

1,2

0,7

-0,3 

1,2

-0,7

Sant

10,8 

10,3

10,0 

10,1 

10,5 

1,3

1,3 

1,3

1,6

1,8

DB

8,2

7,7

6,6 

8,4 

7,9 

0,3

0,1

-1,4 

1,1 

0,2

Bar

7,3 

6,4 

6,6 

6,7 

6,7 

0,05 

0,7 

-0,5 

1,2

0,4

RBS

5,4

4,9 

3,9 

5,1

4,9

0,2

-0,7

-8,6

1,3

0,7 

UBS

7,4

6,3

6,3 

7,3 

7,1

0,9

0,6

0,9 

1,1

0,9

HSBC

15,5 

14,0

14,0 

15,0 

13,8

4,2 

3,5

3,0

5,5

4,8

BNP

9,9

9,3

9,5

9,9 

9,6 

1,8 

1,4

0,1 

1,7

-4,3 

SG

6,1 

5,6

5,7

5,7

5,9 

1,1 

0,6

0,2

0,4

1,1


$ GS JPM Citi BoA MS HSBC
CHF CS UBS
€ Santander Barclays RBS BNP SG DB

PNB Produit Net Bancaire (Net revenues pour Deutsche Bank et Crédit Suisse, Gross income pour Santander, Total operating income pour UBS, total income net of insurance claims excluding own credit pour Barclays, Total income pour RBS, Net Interest income + Net Fee income + Net trading income pour HSBC)
RN Résultat net (Net Income pour Deutsche Bank ; Consolidated profit w/o capital gains pour Santander (sauf Q2 et Q3 2012 attributable profit to the Group), Net profit pour UBS, Profit after tax pour Barclays, Résultat net part du Groupe pour BNP, Résultat net pour Société Générale, Loss Profit for the period pour RBS, Profit after tax pour HSBC)
NI Non identifié

Les revenus (gross income) de Santander ont subi des modifications à la baisse pour 2011 Q1 Q2 Q3 et Q4 entre les publications de 2011 Q4 et 2012 Q1.

Le Net profit d'UBS du Q4 20011 a été modifié : 395 MCHF remplacé par 321 MCHF. Idem pour le Total operating income : 5 967 MCHF remplacé par 5 862 MCHF
Modifications également pour le Total income de RBS des trimestres 2011.

UBS Total operating income Q1 2014 7,3 MdCHF Q2 2014 7,1 MdCHF Net profit Q3 2013 0,6 MdCHF Q2 2014 0,9 MdCHF

Les revenus opérationnels diminuent de 0,1 milliard de francs suisses entre le premier et deuxième trimestre 2014 :

- ns Wealth Management (Q2 2014 1,9 MdCHF) ;
+ ns Retail & Corporate (Q2 2014 0,9 MdCHF)
+ ns Wealth Management Americas (Q2 2014 1,7 MdCHF) ;
- 0,05 Global Asset Management (Q2 2014 0,45 MdCHF) ;
+ 0,1 Investment Bank (Q2 2014 2,3 MdCHF)
- 0,25 Corporate Center (Q2 2014 - 0,15 MdCHF) ; dont - 0,2 en non core (97 MCHF perte de sortie sur du crédit structuré)

La performance avant impôt de ces mêmes divisions diminue de 0,15 milliard de francs suisses dont :

- 0,25 Wealth Management (Q2 2014 0,35 MdCHF) ; - 0,2 litiges (Q2 291 MCHF)
- 0,05 Retail & Corporate (Q2 2014 0,35 MdCHF) ;
- 0,05 Wealth Management Americas (Q2 2014 0,2 MdCHF) ;
- ns Global Asset Management (Q2 2014 0,1 MdCHF) ;
+ 0,15 Investment Bank (Q2 2014 1,7 MdCHF) ;
+ ns Corporate Center (Q2 2014 - 0,4 MdCHF) + 0,15 dépenses administratives

Le résultat net diminue de 0,15 milliard de francs suisses au deuxième trimestre 2014 :

- 0,1 Operating income dont - 0,35 revenus nets d'intérêts (1,25) lié au Corporate Center (-184 MCHF) ;  + 0,2 commissions (4,3)
+ 0,1 baisse des dépenses de personnel (Q2 3,85 MdCHF) ;
- 0,2 hausse des dépenses générales et administratives (Q2 1,9 MdCHF) ; dont - 0,05 litiges (Q1 193 MCHF Q2 254 MCHF) - 0,1 frais de conseils
- ns charges de dépréciation d'actifs (Q2 0,2 MdCHF) ;
+ ns effet de l'évolution de la charge d'impôt (Q2 0,3 MdCHF).

Crédit Suisse Net revenues Q1 2014 6,8 MdCHF Q2 2014 6,5 MdCHF Net income Q1 2014 1,2 MdCHF Q2 2014 - 0,7 MdCHF

Décomposition de la baisse de 0,35 milliard de francs suisses des Net revenues (Produits Nets) entre le premier et deuxième trimestre 2014 :

- 0,2 en Private Banking & Wealth Management (3,0) ;
- 0,05 en Investment Banking (3,3); dont - 0,05 en Fixed income (Q2 1,4 MdCHF)
+ 0,25 en Corporate Center (45 MCHF) dont + 0,1 effet relatif des spreads CS sur la dette propre de CS total (Q1 2014 - 120 MCHF Q2 2014 - 10 MCHF) ;
- 0,35 Non Core (Q2 30 MCHF)

Le résultat net diminue de 1,9 milliard de francs suisses de trimestre à trimestre pour les raisons suivantes :

- 0,35 baisse des Net revenues ; dont + 0,4 net interest (2,6) dont - 0,45 trading (0,2) dont - 0,35 autres (0,35)
+ ns rémunérations (3,0 MdCHF)
- 1,75 hausse des dépenses administratives (3,45 MdCHF) ; - 1,7 litiges (2014 Q1 107 MCHF 2014 Q2 1 807 MCHF) dont 1 618 MCHF charge pour règlement final (à 2 815 Md$ 2 510 MdCHF) de tous les sujets US transfrontaliers
- ns commissions (0,4 MdCHF) ;
+ 0,25 effet impôts (0,3 MdCHF)
- ns résultat hors exploitation (-9 MCHF)

Evolution du résultat net (avant impôt par Division) -1,85 :

- 1,75 Private Banking & Wealth Management (Q2 - 0,75 MdCFH) ; 1 618 MCHF charge pour règlement final de tous les sujets US transfrontaliers ;
- 0,05 Investment Banking (Q2 0,75 MdCHF) ;
- 0,05 Corporate Center (Q2 - 0,4 MdCHF) - 0,05 charges de restructuration (Q2 -136 MCHF Q1 - 62 MCHF)

Barclays Total income (excluding own credit) Q1 2014 6,6 Md£ Q2 2014 6,7 Md£ Profit after tax Q1 2014 1,2 Md£ Q2 2014 0,4 Md£

Les revenus hors crédit propre augmentent de 0,05 Md£ entre le premier et deuxième trimestre 2014 :

+ ns Personal and Corporate Banking (Q2 2,2 Md£)
+ ns Africa Banking (2014 Q2 0,9 Md£)
+ 0,05 Barclay Card (2014 Q2 1,1 Md£)
+ 0,05 Investment Bank (2014 Q2 2,15 Md£)
- ns Head Office (2014 Q2 78 M£)
- 0,1 Non-Core (2014 Q2 0,3 Md£)

Le bénéfice diminue de 0,8 milliard de livres sterling pour les raisons suivantes :

+ 0,05 hausse des revenus ;
+ ns coût du risque (Q2 2014 0,55 Md£) ;
+ ns dépenses opérationnelles (Q1 2014 4,2 Md£) ;
- ns coûts de transformation (Q2 2014 0,25 Md£)
 - 0,05 autres revenus/dépenses nettes (Q2 - 46 M£)
- 0,2 impact du crédit propre (Q1 2014 119 M£ Q2 2014 -67 M£) ;
- 0,9 provision PPI redress (Q2 -0,9 Md£)
+ 0,3 effet charge d'impôts (Q2 2014 charge de 298 M£)

Par Division, évolution du résultat ajusté avant impôt - 1,1 Md£ (Q2 2014 0,7 Md£) :

+ 0,1 Personal and Corporate Banking (Q2 0,8 Md£)
+ ns Africa Banking (2014 Q2 0,25 Md£)
+ 0,05 Barclay Card (2014 Q2 0,4 Md£)
+ 0,1 Investment Bank (2014 Q2 0,55 Md£)
- 0,05 Head Office (2014 Q2 6 M£)
- 0,2 Non-Core (2014 Q2 - 0,35 Md£)
éléments ajustés - 0,9 PPI redress - 0,2 own credit

Deutsche Bank Net revenues Q1 2014 8,4 Q2 2014 7,9 MdE Net income Q1 2014 1;1 MdE Q2 2014 0,25 MdE

Les revenus nets diminuent de 0,55 milliard d'euros entre le premier et deuxième trimestre 2014 :

- 0,55 en Corporate Banking & Securities (Q2 2014 3,55 MdE), dont - 0,7 en Sales & Trading (Q2 2,5 MdE) ; - 0,1 effet CVA/DVA/FVA (2014 Q1 - 10 ME 2014 Q2 -114 ME) effet CtA (2014 Q1 - 111 ME 2014 Q2 - 161 ME)
ns en Global Transaction Banking (Q2 2014 1,0 MdE)
+ 0,05 en Asset and Wealth Management (Q2 2014 1,1 MdE) ;
- 0,1 en Private & Business Clients (Q2 2,4 MdE) + 0,15 effet CtA (2014 Q1 - 107 ME 2014 Q2 - 94 ME)
+ 0,15 en Consolidation & adjustments (Q2 - 0,15 MdE) + 0,2 effet FVA Funding Valuation Adjustment (2014 Q1 - 94 ME 2013 Q4 -276 ME)
- 0,1 en hors exploitation (Q2 - 0,05MdE) transfert de 314 ME de pertes de marché de capitaux propres à résultat suite à restructuration de la dette de refinancement du Terminal Maher

Le résultat net diminue de 0,85 milliard d'euros en raison :

+ 0,3 revenus nets d'intérêt (3,7 MdE) ;
- 0,8 baisse des revenus hors intérêts (4,2 MdE) ; dont - 0,45 autres revenus dont - 0,35 fair value
ns baisse de la dotation de provision pour pertes de crédit (0,25 MdE) ;
+ 0,35 baisse des rémunérations (3,0 MdE) ; en CBS
- 0,55 dépenses administratives (3,55 MdE) ; dont litiges - 0,45 (Q1 2014 0 ME Q2 2014 470 ME) dont cost-to-achieve -0,05 (2014 Q1 310 ME 2014 Q2 375 ME)
- 0,05 hausse des sinistres assurés (0,1 MdE) ;
ns charges de restructuration (0,05 MdE)
-0,1 effet charge d'impôt (0,7 MdE).

Effet Cta 2014 Q2 -375 ME 2014 Q1 - 310 ME Cumulative transaction adjustment
Effet CVA/DVA/FVA 2014 Q2 - 151 ME 2014 Q1 - 96 ME

Décomposition par activité de l'évolution de résultat net (avant impôt pour les divisions) - 0,75 MdE :

- 0,6 en Corporate Banking & Securities (Q2 0,9 MdE) ; + 0,25 en rémunérations
- 0,1 en Global Transaction Banking (Q2 0,2 MdE) ;
+ 0,05 en Asset and Wealth Management (Q2 0,2 MdE) ;
- 0,1 en Private & Business Clients (Q2 0,4 MdE) ;
+ 0,1 en Consolidation & adjustments (Q2 - 0,2 MdE) ;
- 0,05 en hors exploitation (Q2 - 0,6 MdE).

BNP PARIBAS Produit Net bancaire Q1 2014 9,9 MdE Q2 2014 9,6 MdE Résultat net part du groupe Q1 2014 1,7 MdE Q2 2014 - 4,3 MdE
pro forma après adoption normes IFRS 10 et IFRS 11 et groupe TEB consolidé pour 2013

Le Produit Net Bancaire diminue de 0,35 milliard d'euros entre le premier et deuxième trimestre 2014 pour les raisons suivantes :

+ 0,05 Retail Banking (Q2 2014 5,85 MdE) ;
+ 0,1 Investment solutions (Q2 2014 1,65 MdE) ;
- 0,1 Corporate and Investment Banking (Q2 2014 2,2 MdE) ; introduction FVA en Fixed Income (Q2 - 166 ME) ;
- 0,35 Autres activités (Q2 2014 - 0,05 MdE) ; dont - 0,3 plus value de cession participation (2014 Q1 + 301 ME) ; dont - 0,1 réévaluation dette propre OCA et risque de crédit propre dans les dérivés DVA (Q1 - 64 ME Q2 - 187 ME)

Le résultat net part du groupe diminue de 6,0 milliards d'euros :

- 0,35 baisse du PNB ;
- 0,15 hausse des frais de gestion (6,5 MdE) coûts de transformation (2014 Q2 198 ME 2014 Q1 142 ME)
- 5,95 Coûts liés à l'accord avec les autorités US sur des transactions en dollars (Q2 - 5,95 MdE) total 6,6 MdE
+ 0,15 baisse du coût du risque (0,85 MdE)
+ 0,05 quote-part des sociétés mises en équivalence (0,15 MdE)
+ ns hors exploitation (16 ME) ;
+ 0,2 effet impôts (0,6 MdE)

Société Générale PNB Q1 2014 5,7 MdE Q2 2014 5,9 MdE Résultat net Q1 2014 0,4 MdE Q4 2013 0,2 MdE

Le Produit Net Bancaire augmente de 0,2 MdE entre le premier et deuxième trimestre 2014 :

- ns Banque de détail France (Q2 2014 2,1 MdE)
+ 0,1 Banque de détail et Services Financiers Internationaux (Q2 1,9 MdE)
+ 0,15 Banque de Grande Clientèle et Solutions (Q2 2,3 MdE) ; dont + 0,1 taux change et matières premières dont - 0,15 Actions dont + 0,1 Titres et Courtage dont + 0,1 Financement et conseil
- ns Hors Pôles (Q2 - 0,35 MdE), dont + 0,15 effet réévaluation des dettes liées au risque de crédit propre du Groupe (Q2 2014 -21 ME Q1 2014 - 158 ME).

Le résultat net augmente de 0,75 milliard d’euros :

+ 0,2 hausse du PNB ;
- ns hausse frais de gestion (Q2 2014 3,9 MdE) ;
- 0,1 coût net du risque (Q2 2014 0,75 MdE) ; dotation de la provision pour litiges à 200 ME (Q2) total à 900 ME
+ 0,2 gains sur autres actifs (Q2 2014 0,2 MdE) ; acquisition et première consolidation de Newedge Group (210 ME Q2)
+ 0,55 pertes écarts d'acquisition (Q2 2014 0 MdE) rappel dépréciation activités Russie (Q1 525 ME)
- 0,1 effet charge fiscale (Q2 2014 0,4 MdE).

Par métier, la compréhension de l’évolution du résultat net est la suivante :

+ ns Banque de détail France (Q2 2014 0,35 MdE) ;
+ 0,6 Banque de détail et Services Financiers Internationaux (Q2 + 0,3 MdE) rappel dépréciation activités Russie (Q1 525 ME)
+ 0,1 Banque de Grande Clientèle et Solutions (Q2 0,6 MdE) ; dont - 0,1 frais de gestion
- ns Hors pôles (Q2 - 0,2 MdE) dont + 0,2 gains ou pertes nets sur autres actifs (Q2 0,2 MdE) dont - 0,2 coût net du risque (Q2 -0,2 MdE) dotation de la provision pour litiges.

Royal Bank of Scotland Total income Q1 2014 5,1 Md£ Q2 2014 4,9 Md£ Profit Loss for the period Q1 2014 1,3 Md£ Q2 2014 0,7 Md£

Les revenus diminuent de 0,15 Md£ entre Q1 et Q2 2014 pour les raisons suivantes :

+ 0,05 UK Personal & Business Ranking (Q2 1,5 Md£)
+ ns Ulster Bank (Q2 2014 0,2 Md£) ;
+ ns Commercial (Q2 2014 0,8 Md£)
ns Private Banking (Q2 0,3 Md£)
- 0,3 CIB (Q2 1,1 Md£) dont -0,3 trading
+ 0,15 Citizens Financial Group (Q2 0,9 Md£)
- 0,05 RBS Capital Resolution (Q2 35 M£)
+ 0,1 central items not allocated  (Q2 86 M£).

Le résultat net diminue de 0,6 milliards de livres sterling :

- 0,15 baisse des revenus ; dont - 0,2 trading (dont crédit - 0,3 taux + 0,2) dont autres - 0,2 ;
- 0,4 hausse des dépenses opérationnelles (Q2 2014 3,8 Md£) ; dont rémunérations - 0,15 autres - 0,25
+ 0,45 baisse des charges pour dépréciation (Q2 2014 reprise de  0,1 Md£) ; dont + 0,25 Non Core
- 0,35 effet juste valeur sur dette propre (Q1 2014 139 M£ Q2 2014 - 190 M£) ;
- 0,3 effet des éléments non récurrents (Q1 2014 0,2 Md£ Q2 2014 - 0,1 Md£) ; dont - 0,2 cessions (Q1 0,2 Md£)
- ns effet impôts (Q2 charge de 371 M£).

RCR :
Solde actif net au 31 décembre 2013 de 28,9 Md£ au 31 mars 2014 24 Md£ au 30 juin 2014 20,9 Md£
Solde RWAe au 31 décembre 2013 de 65 Md£ au 31 mars 2014 51 Md£ au 30 juin 2014 43,5 Md£

HSBC Net Interest income + Net Fee income + Net trading income Q1 2014 15,0 Md$ Q2 2014 13,8 Md$ Profit after tax Q1 2014 5,5 Md$ Q2 2014 4,8 Md$

Baisse des revenus de 1,2 Md$ (Net Interest income + Net Fee income + Net trading income (Q1 2014 15 047 M$ Q2 2014 13 810 M$) :
- 0,05 net interest income (Q2 8,7 Md$)
+ 0,1 net fee income (Q2 4,1 Md$)
- 1,3 net trading income (Q2 1,0 Md$) en Global Banking and Markets dont Fixed income - 0,4 effet DVA -0,2

Le résultat net diminue de 0,7 Md$ :

- 1,25 baisse des revenus ;
+ 0,65 effet juste valeur sur instruments financiers (Q1 0,5 Md$ Q2 1,15 Md$)
+ 0,6 gains nets des investissements financiers (Q1 0,2 Md$ Q2 0,75 Md$)
+ 0,05 dividendes (Q1 24 M$ Q2 64 M$)
- 0,15 primes nettes d’assurance (Q1 3,15 Md$ Q2 3,0 Md$)
- 0,1 autres revenus opérationnels (Q1 0,3 Md$ Q2 0,2 Md$) ;
- 0,35 sinistres assurances (Q1 -3,3 Md$ Q2 -3,7 Md$) ;
- 0,25 coût du crédit (Q1 - 0,8 Md$ Q2 - 1,05 Md$) ;
- 0,55 hausse des dépenses opérationnelles (Q1 8,85 Md$ Q2 9,4 Md$)
+ 0,2 part des profits dans les filiales et JV (Q1 0,55 Md$ Q2 0,75 Md$)
+ 0,55 effet impôts (Q1 1,3 Md$ Q2 0,75 Md$)

2) Comparaison des PNB des activités de Fixed Income par rapport au premier trimestre 2014

Fixed Income

PNB T2 2012

PNB T3 2012 

PNB T4 2012

PNB T1 2013

PNB T2 2013

PNB T3 2013

PNB T4 2013

PNB T1 2014

PNB T2 2014 

GoldmanSachs $

2,2 

2,2

2,0

3,2 

2,5

1,2 

1,7

2,9

2,2

JP Morgan $

3,7

3,7

3,2

4,8 

4,1 

3,4 

3,2

3,8 

3,5

Citi $

2,8

3,7

2,7

4,6

3,4 

2,8 

2,3 

3,85 

3,0

Bank of America $

2,6 

2,5 

1,8

3,0

2,3

2,0 

2,1 

2,9

2,4

Morgan Stanley $

1,0

-0,2 

0,5

1,3

1,2

0,7

0,4

1,7

1,1 

Crédit Sui. CHF

1,1 

1,4 

0,9

2,0 

1,3 

0,8 

0,7

1,5

1,4

Deutsche Bank €

2,1

2,5 

1,4 

2,7 

1,8

1,2 

1,0

2,4

1,8

Barclays £

NI

1,2 

0,9

1,4 

0,9 

0,8 

0,7

0,9 

0,8

RBS £

0,9

1,0 

0,7

1,0

0,7 

0,8

0,7

1,0

0,8

UBS CHF 

1,1

1,1 

0,3 

0,6 

0,4

0,3

0,3

0,4 

0,4

HSBC $

NI

NI

NI

1,9 

1,5

1,3

0,9

1,8

1,4 

BNP Paribas € 

0,8 

1,1 

0,8 

1,3 

0,8 

0,8 

0,7

1,0

1,0

Soc Gen €

0,5

0,7

0,6

0,7 

0,6 

0,6

0,4

0,6 

0,7


Crédit Suisse : Fixed income trading (chiffre Q4 2011 changé car l'effet DVA est maintenant en Corporate à partir de 2012 Q1)
Deutsche Bank : Sales & Trading (Debt and other products) hors dépréciations (mark-downs)
UBS : Sales and trading (Securities) Fixed income currencies and commodities
Société Générale Nouveaux chiffres Activités pérennes Activités de marché (anciennement Global Markets) Taux changes et matières premières
BNP Paribas Fixed Income inclue ce qui concerne les émissions obligataires, qui se trouvent dans la partie Financement et Conseil de la Société Générale
RBS total fixed income and currencies
HSBC dans Markets Credit + Rates + Foreign Exchange
Barclays Credit + Macro dans Banking de Investment Bank

*UBS non comparabilité avant 2012 Q4 ; à partir de 2012 Q4 Investor Client Services : Foreign Exchange, Rates and Credit (les dérivés n'y sont plus)

Deutsche Bank Sales & Trading (Debt and other products) Q1 2014 2 433 ME Q2 2014 1 826 ME

UBS Foreign Exchange Rates and Credit Q1 2014 382 MCHF Q2 2014 394 MCHF

Crédit Suisse Fixed income sales & trading Q1 2014 1 489 MCHF Q2 2014 1 428 MCHF

Barclays Credit + Macro Q1 2014 898 M£ Q2 2014 774 M£

BNP Paribas Fixed income Q1 2014 996 ME Q2 2014 986 ME
Non compris FVA (2014 Q2 - 166 ME)

Société Générale Taux changes et matières premières Q1 2014 556 ME Q2 2014 676 ME

Royal Bank of Scotland Rates + Currencies + Credit Q1 2014 1 016 M£ Q2 2014 765 M£

HSBC Markets Credit + Rates + Foreign Exchange Q1 2014 1 781 M$ Q2 2014 1 373 M$

Baisse dans les changes (- 0,15) et les taux (-0,15).