Suite au lancement de la 5 ème édition de 3 minutes pour convaincre sur BFM Business, Stéphane Soumier et Isabelle Vendeville (à l'origine du projet) répètent le 10 mars 2014 un taux de défaut de seulement 10 % sur les 60 dossiers qui sont déjà passés.

http://www.3minutespourconvaincre.com

Alors qu'InvestigationFin identifie 11 dossiers défaillants au RCS à mars 2014. Auxquels il convient d'ajouter les 13 dossiers sur lesquels de sérieux doutes peuvent être émis.

Est-ce bien sérieux ?

En outre, avec l'édition 2013 ce sont non pas 60 (61 avant l'édition 2013) mais 76 dossiers qui ont été présentés aux auditeurs.

I Rappel des recherches 2013

Petit rappel de l'article du 27 mars 2013 Drôles de chiffres de taux d'échec des dossiers de l'émission 3 minutes pour convaincre.
http://investigationfin.canalblog.com/archives/2013/03/27/26751432.html

- 10 % de taux de défection sur les 60 projets retenus selon l'interview le 25 mars 2013 de Nicolas Meunier, du comité d'expert, soit 6 dossiers
- 10 dossiers selon le blog de Stéphane Soumier, chiffre donné à l'antenne

Le 3 décembre 2012 Isabelle Vendeville qui est à l'origine du projet déclarait : "sur les 50 entreprises il y en a que 3 qui ont disparu"

A cette date il y avait pourtant 5 entreprises pour lesquelles societe.com indique un redressement, une liquidation ou une dissolution ! French Kitch (édition mai 2010, console de cuisine) liquidation judiciaire depuis le 19 juin 2012 ; Greenday (édition mai 2010, restauration rapide bio) liquidation judiciaire depuis le 15 février 2012 ; Passiv'Construction Sycopan (édition mai 2010, construction de logements collectifs par panneaux préfabriqués) dissolution le 27 février 2012 ; Smart Store (édition mai 2010, faire découvrir et tester des échantillons de produits innovants) redressement judiciaire depuis le 25 octobre 2012 ; iMage'inn (édition fin 2010, dématérialisation des données pour radiologue).

J'avais alors omis de signaler le redressement judiciaire depuis le 28 novembre 2012 de FlotcarsEco (édition mai 2010, entretien de véhicules).

D'après mon analyse, j'identifiais ensuite 8 entreprises pour lesquelles il y avait une forte présomption de défaillance du dossier, car elles semblaient très dormantes.

Le 10 mars 2014, Isabelle Vendeville évoque des chiffres de 20 millions d'euros levés pour 60 entreprises (alors que ce même chiffre de 20 ME concernait les 40 premiers dossiers à fin décembre 2012 !), pour un taux de défaut pour les 60 entreprises de 10 %.

A nouveau 6 entreprises défaillantes seulement ? Taux qui n'aurait pas bougé !

BFM Business publie la liste des lauréats antérieurs :
http://www.3minutespourconvaincre.com/laureats-anterieurs/

Au 31 mars 2014 on en compte 76 sauf que Coursenville est publié deux fois. Il manque Amateur de design.

II. Mise à jour des dossiers défaillants à partir des bases de données du RCS

Les 5 (puis 6) entreprises défaillantes à mars 2013 le sont toujours à mars 2014, avec une évolution parfois défavorable :

- French Kitch (édition mai 2010, console de cuisine) : radiation clôture pour insuffisance d'actifs le 24 septembre 2013 ;
- Greenday (édition mai 2010, restauration rapide bio) : radiation clôture pour insuffisance d'actifs le 27 mars 2013 ;
- Passiv'Construction Sycopan (édition mai 2010, construction de logements collectifs par panneaux préfabriqués) dissolution le 27 février 2012 ;
- Smart Store (édition mai 2010, faire découvrir et tester des échantillons de produits innovants) : depuis le 6 juin 2013 en liquidation judiciaire ;
- iMage'inn (édition fin 2010, dématérialisation des données pour radiologue) : toujours en liquidation judiciaire simplifiée le 16 mai 2012
- FlotcarsEco (édition mai 2010, entretien de véhicules) : depuis le 30 juillet 2013 en liquidation judiciaire.

De nouveaux dossiers apparaissent défaillants dans le Registre du Commerce et des Sociétés :

- Best of Photos (édition mai 2012, Reunik création de livre photo à partir d'un profil Facebook) : dissolution le 10 février 2014 ;
- Noomeo (édition mai 2012, fabricant d'outils de mesure 3D pour l'industrie mécanique) : liquidation judiciaire le 26 novembre 2013 ;
- Eco Perfinno Akustike (édition mai 2012, fabrication d'isolants naturels) : entreprise Akustike en procédure de sauvegarde depuis le 10 mars 2014 ; le dossier avait été identifié dans la liste de forte présomption de défaillance à mars 2013.
- Amateur de Design (édition fin 2010, site e-commerce dédié aux objets et meubles design haut de gamme) : en redressement judiciaire le 19 décembre 2013, cette société avait été reprise par WebMediaGroup en 2011. En 2012, un chiffre d'affaires de 201 KE a généré 1 311 KE de pertes.
- Starzup (édition mai 2010, création de horsewear) : liquidation judiciaire simplifiée le 11 juin 2013.

Ce sont donc à mars 2014 11 dossiers défaillants selon le RCS.

III. Autres dossiers présumés en difficulté

Selon un lien internet, la société Adminium (édition 2011 service VRM de rassemblement de données produits d'un client) aurait arrêté son activité fin 2013.

1) Dossiers de 2013 (12) : pas de remarque particulière

2) Dossiers de 2012 (11) : hors Best of Photos, Noomeo et EcoPerfinno cités plus haut, pas de remarque particulière.

Quelques chiffres :
- Ysé (marque de lingerie pour femmes à petite poitrine) CA 2012 29 KE Rnet - 41 KE ;
- Red Carpet (semelles de luxe pour chaussures à talons hauts) CA 2012 255 KE Rnet -179 KE ;
- MOPeasy (plate-forme web d'auto-partage pour déplacements) CA 2012 106 KE Rnet - 18,5 KE

3) Dossiers de 2011 (16) : hors Adminium cité plus haut

Maintien de la forte présomption de défaillance pour Obad Mobile Marketing (dématérialisation marketing relationnel sur mobile)

En revanche, il semble que mon analyse pour Cycode (réseau social pour entreprise) était erronée. Quelques chiffres : CA 31 mars 2012 57,5 KE Rnet 9,7 KE CA 31 mars 2013 74 KE Rnet 19,9 KE.

A mars 2014, Librepost (envoi de timbres gratuits contre publicité) semble au ralenti, leur site semble ne plus être mis à jour depuis mars 2013.

L'entreprise Canibal (recyclage de boissons issues de la distribution automatique) génère beaucoup de pertes (CA au 30 juin 2012 146 KE pertes de 1 million d'euros) et accuse du retard dans son développement (40 machines installées en 2012, 80 nouvelles prévues d'ici fin 2013 contre un point mort prévu de 400 en 2012 et 3000 prévues en 2014 pour un CA de 15 millions d'euros !).

Quelques chiffres :

- Cavissima (cave dématérialisée en ligne) CA 2012 107 KE Rnet -41,5 KE
- Net-investissement (outils de gestion de patrimoine démocratisés) Rnet 2012 11 KE
- Restolib' (cours de cuisine et privatisation de restaurants pendant fermetures) CA 2012 197 KE Rnet -18 KE
- Tanya Heath Concept Footwear Solutions (chaussures avec talons amovibles) CA 31 août 2012 42 KE Rnet - 92 KE
- Terra In Design (conseil à la densification pavillonnaire) CA 2012 78 KE Rnet - 73 KE le 25 février 2014 continuation malgré perte en capital

4) Dossiers de fin 2010 (13) : hors iMage'inn, Amateur de Design cités plus haut

Maintien de la forte présomption de défaillance pour :

- Makoto (site de stockage recharge pour véhicule électrique), malgré augmentation de capital le 11 mars 2014, pertes 2012 - 118 KE, peu d'informations sur la toile
- Cognisight Technologies (développement et exploitation d'une famille de processeurs) : aucune information sur la toile de plus depuis mars 2013.

Nouveau dossier en forte présomption de défaillance : Securiloc-Locster (balise de géolocalisation d'un bien) : dernière actualité sur leur site Facebook en août 2013, CA 2012 685 KE Rnet - 327 KE, un client qui se dit lésé indique que la société serait en liquidation judiciaire, ce qui reste à vérifier

A mars 2014, Disnous.fr (raconter ses histoires avec ses proches) semble au ralenti, leur site semble ne plus être mis à jour depuis août 2013.

Quelques chiffres :
- genMsecure (solution de sécurisation par le mobile de transactions financières ou commerciales en ligne) : Rnet 2012 - 347 KE dernière augmentation de capital le 17 juin 2013 ;
- KoDe (création de software révolutionnaire de traitement de données) Rnet 2012 - 153 KE
- Georges Pralus Innovation (exploitation sous licence des inventions brevetéesde Georges Pralus) : CA 2012 27 KE Rnet 0 KE, rappel le 24 octobre 2012 continuation malgré perte en capital

5) Dossiers de mai 2010 (21) : hors FlotcarsEco, French Kitch, Greenday, Passiv'Construction Sycopan, Smart Store, Starzup cités plus haut

Maintien de la forte présomption de défaillance pour :

- Karcinolys (bio tech lutte contre les cancers du foie pancréas inopérables) :Rnet 2012 - 49 KE, capital social inchangé, pas d'information probante sur la toile depuis mars 2013 ;

ajouté le 28 janvier 2015 : nouveaux développements rendus publics en janvier 2015 ; néanmoins l'entreprise, près de 5 ans après son passage sur BFM Business, vient juste de réaliser les essais précliniques qu'elle annonçait en 2010 sur BFM ; le développement reprend mais à pris un certain retard, la sortie de l'investissement en 3 à 5 ans annoncée en mai 2010 n'a donc pas pu avoir lieu

Précision sur l'expression défaillance du dossier. La revue InvestigationFin consiste à se poser les questions suivantes : L'entreprise est-elle d'une part toujours active et/ou en vie, d'autre part les perspectives de développement qui étaient annoncés se sont-elles concrétisées ? Le rendement prévu de l'investissement est-il donc au rendez-vous ?


- MotoParkElec (bornes de rechargement pour scooters électriques) : Rnet 2012 - 40 KE, capital social inchangé, pas d'information probante sur la toile depuis mars 2013.
- PoD Technologies (envoyer applications et logiciels sur serveurs externes par google apps) : capital social inchangé, pas d'information probante sur la toile depuis mars 2013.

Nouveaux dossiers sur lesquels on peut émettre quelques doutes :

- Cobalt Aircarft Industries (conception commercialisation d'avion) : leur site Facebook pas actif en actualités depuis 2012, pas d'information probante sur la toile depuis mars 2013.
- Coursenville (commander en ligne dans des magasins de quartier) : capital social inchangé, le 4 avril 2013, prorogation de durée

Quelques chiffres :
- Filapi (garde d'enfants) : CA 2012 812 KE Rnet -113 KE, problème de déficits récurrents, une industrialisation du développement était prévu ;
- Openways (dématérialisation ouverture de portes) : CA 2012 1 473 KE Rnet - 263 KE, capital social inchangé

A signaler les deux dossiers générant des bénéfices ainsi qu'un chiffre d'affaires en croissance :
- Netcosports (éditeur d'applications mobiles dans le domaine du sport) CA 2012 1 922 KE Rnet 274 KE ;
- Booster Academy (création de centres d'entraînement intensif à la vente) CA 30 juin 2013 2 750 KE Rnet 106 KE.