Les rapports sur la rémunération des collaborateurs régulés de BNP Paribas et Société Générale ont été publiés :

- BNP
http://media-cms.bnpparibas.com/file/01/7/remuneration_des_collaborateurs_regules_au_titre_de_l-exercice_2011.23017.pdf
- Société Générale
http://www.societegenerale.com/sites/default/files/documents/Rapport_politique_de_remuneration_VF.pdf

Les rémunérations variables, notamment dans la banque de financement et d'investissement, ont davantage diminué entre 2010 et 2011 que le produit net bancaire.

Mais je rappelle que le niveau des rémunérations de 2010 était un scandale qu'InvestigationFin avait dénoncé :
- BNP Paribas http://investigationfin.canalblog.com/archives/2011/04/29/21007965.html
- Société Générale http://investigationfin.canalblog.com/archives/2011/05/09/21091828.html

A noter également que BNP Paribas se garde bien d'indiquer l'impact de la baisse du cours de son action sur les bonus différés indexés en actions au titre de 2009 et 2010.

I. BNP Paribas

Les rémunérations variables ont diminué de 52 % entre 2010 et 2011, passant de 1 009 à 489 millions d'euros.

La rémunération par collaborateur régulé est passée de 434 000 euros à 284 000 euros, soit une baisse de 35 %.

Dans la partie des données quantitatives, le rapport fournit le montant des réductions effectuées sur les rémunérations différées "du fait des résultats de l'exercice" :
- au titre de l'exercice 2010, réduction de 3 millions d'euros sur  189 différées versées ;
- au titre de l'exercice 2011, réduction de 52 millions d'euros sur 511 différées versées.

Mais quid de la réduction des rémunérations différées indexées sur le cours du titre BNP Paribas alors que le cours de l'action BNP a fortement chuté ?

cf mon article du 16 février 2012
http://investigationfin.canalblog.com/archives/2012/02/16/23537466.html :
- estimation InvestigationFin à 366 millions d'euros du 1er octobre 2011
- reprise de charge de 285 millions d'euros dans le rapport financier non audité du 31 décembre 2011

La rémunération variable attribuée globalement à l'ensemble des collaborateurs régulés ne peut excéder un multiple maximum des rémunérations fixes. Malheureusement le rapport n'en donne pas le chiffre.
Ratios variable / fixe 2009 3,24 2010 2,05 2011 0,98

Quelques comparaisons intéressantes à mettre en relief :

- évolution du PNB CIB relativement à l'évolution de la rémunération variable par collaborateur régulé CIB
2010 PNB 12,1 MdE collaborateurs régulés 3 394 rémunération variable 983,9 ME rémunération variable / collaborateur régulé 289,9 ME
2011 PNB 9,7 MdE - 19,8 % collaborateurs régulés 3 415 rémunération variable 464,5 ME rémunération variable / collaborateur régulé 136,0 ME - 53,1 %

- niveau de frais de gestion CIB hors rémunération totale des collaborateurs régulés
2010 5 037 ME
2011 5 177 ME + 2,8 % augmentation légère

II. Société Générale

Les rémunérations variables ont diminué de 44 % entre 2010 et 2011, passant de 729 à 410 millions d'euros.

La rémunération par collaborateur régulé est passée de 309 000 euros à 235 000 euros, soit une baisse de 24 %.

Dans la partie des données quantitatives, le rapport fournit le montant des réductions effectuées sur les rémunérations différées "du fait des résultats de l'exercice", zéro au titre des exercices 2009 et 2010.

Pour les rémunérations différées acquises, la différence entre la colonne "valeur d'attribution" et la colonne "valeur au moment de l'acquisition / du paiement" doit permettre de rendre compte de l'impact de la baisse du titre Société Générale sur la part indexée en actions :
2010 185 - 111 = 74 millions d'euros
2009 102 - 59 = 43 millions d'euros

- rappel rapport 2010 montant des rémunérations différées conditionnelles au titre de l'exercice 2010 417,7 ME 2009 217,2 ME
- rappel cf mon article du 1er octobre estimation à 232 millions d'euros 123 au titre de 2010 109 au titre de 2009
http://investigationfin.canalblog.com/archives/2011/10/01/22197037.html

Quelques comparaisons intéressantes à mettre en relief :

- évolution du PNB CIB hors actifs gérés en extinction relativement à l'évolution de la rémunération variable par collaborateur régulé CIB
2010 PNB hors actifs gérés en extinction 7,8 MdE collaborateurs régulés 3 589 rémunération variable 701,6 ME rémunération variable / collaborateur régulé 195,5 ME
2011 PNB hors actifs gérés en extinction 6,5 MdE - 16,9 % collaborateurs régulés 3 469 rémunération variable 387 ME rémunération variable / collaborateur régulé 111,6 ME - 42,9 %

- niveau de frais de gestion CIB hors rémunération totale des collaborateurs régulés
2010 3 613 ME
2011 3 954 ME + 9,4 % augmentation sensible !