Autre point soulevé par Investigationfin, la moitié du différentiel entre l'évolution du pétrole et de l'essence issue d'erreurs dans l'article !

Un article de La Tribune du 20 mai 2011 a tenté de répondre à la question suivante : Pourquoi l'essence est plus chère qu'en 2008 alors que le pétrole ne l'est pas ?

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20110520trib000623206/pourquoi-l-essence-est-plus-chere-qu-en-2008-alors-que-le-petrole-ne-l-est-pas.html

Les deux auteurs, deux professeurs d'une école, ont tenté d'expliquer l'incohérence ainsi : le prix de l'essence dépendrait uniquement du coût d'extraction du plus mauvais gisement. En outre, l'effet du taux de change euro dollar serait à relativiser.

De nombreux commentaires critiquent le contenu de l'article, et Investigationfin apporte sa petite contribution au sujet.

Passons rapidement aux concepts (de quoi dépendent les prix à la pompe ? de la TIPP, de la marge du pompiste, de la marge distributeur raffineur producteur - incluant donc le coût d'extraction du plus mauvais gisement -, de l'effet devise, du cours du brut de Brent), pour se concentrer sur les chiffres, car il y a de quoi dire.

Pas de chance pour les auteurs qui partent du principe que le prix de l'essence augmente en se référant au SP 95, parce que les chiffres du gazole pris aux mêmes dates de référence baissent quant à eux !

Les dates des chiffres de l'article ne correspondent pas entre les prix de l'essence et les prix du pétrole !

Commençons par le plus simple, les prix de l'essence. L'article se réfère au prix moyen du super 95 et cite 1,5469 euro le litre aujourd'hui contre 1,4902 le litre en juillet 2008, qui serait le dernier record.

Vérification sur le site de l'UFIP

http://www.ufip.fr/?rubrique=1&ss_rubrique=323&inner=326&ss_inner=396&id=d_44

Le chiffre de 1,5469 euro le litre correspond dans le fichier UFIP au prix hebdomadaire relevé le 29 avril 2011 (mois d'avril 1,5331 euro). Notons celui du gazole (1,3595 euro le 29 avril 2011 et 1,3640 euro le mois d'avril)

Le chiffre de 1,4902 euro le litre correspond dans le fichier UFIP pour le mois de juillet 2008 à la semaine du 4 juillet 2008 (1,4900 euro dans le fichier). Sauf que le record est de 1,4970 euro, la semaine du 20 juin 2008 ! Première approximation par conséquent. Côté gazole, 1,4370 euro le 4 juillet 2008.

Poursuivons par le moins simple, les prix du pétrole. Le graphique de l'article se réfère au cours Bloomberg du baril de Brent en dollars.

Oui mais lequel, parce qu'il y en a plusieurs ?

prix_essence_petrole_2

A la lecture du graphique, la question la plus pertinente qui doit être posée est la suivante : Pourquoi les courbes de prix du SP95 en euros et du Pétrole Brent en dollars par baril s'écartent sensiblement début 2009 ?

L'article cite un plus haut à 148 dollars mais un article de Bloomberg parle de 147 :

http://www.bloomberg.com/news/2011-03-07/oil-rises-to-29-month-high-citigroup-sees-fear-premium-in-brent-price.html

« Oil surged to a record $147.27 a barrel on July 11, 2008, before plunging 78 percent in the next five months to a low of $32.40 as the financial crisis unfolded. »

Mais de quoi parle-t-on, du baril de Brent livrable en août 2008 coté à Londres, ou bien celui coté à New-York ?

http://www.daily-bourse.fr/le-petrole-a-depasse-les-147-dollars-a-londres-Feed-AOF20080711992119.php

« Les cours du pétrole ont atteint de nouveaux records historiques. Le baril de Brent livrable en août cotait 147,33 dollars à 15h30 à Londres tandis que le brut léger américain de même échéance s'en approchait à 146,85 dollars à New York. »

Les sites d'information boursiers généralistes appellent cela Brent Crude Oil Spot, mais c'est coté où ?

exemples :

http://bourse.latribune.fr/matieres-premieres/brent-crude-oil-spot/historique-matiere-premiere/id_notation-4062566.html

http://marches.lefigaro.fr/commodities/ecran.html?ID_NOTATION=4062566

https://www.bnpparibas-personalinvestors.lu/euroWebLu/-;jsessionid=WtBTNcrN47BLCq2w8wlLr2Gvl4V71MYhXy2zvgLZP76nrr2pRG7y!1354780234?$part=financeinfosHome.Desks.general.Desks.snapshot.content.snapshot.snapshot.historicalquotes&id=4062566&id_name=ID_NOTATION&exchange=@W$, il y a même un historique limité des cours

Quant à Bloomberg, il parle de Dated Brent Spot, appellation généraliste qui manque de précision   ...

http://www.bloomberg.com/energy/

... puis de Dated BFO Crude Oil Spot ...

http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=EUCRBRDT:IND

Définition en bas à droite, 15 lignes en caractère 10 ! (merci au contributeur attentif), comme quoi, si on précise on alourdit, et si on ne précise pas, de quoi parle-t-on ? il faudrait bien qu'un jour un débat des médias porte sur cette problématique !

Allez comprendre, c'est une véritable jungle.

Pour avoir un bon graphique de Brent Crude Oil Spot qui permet de lire des valeurs sur le graphique :

http://markets.ftd.de/commodities/chart.html?ID_NOTATION=4062566

maximum le 04 juillet 2008 145,16 $

Graphique_2_Markets_FTD_DE

A noter quand même un document sérieux qui parle de 148 dollars, le 11 juillet 2008 :

http://markets.rbsbank.fr/FR/MediaLibrary/Document/MarketsHS2009.pdf

« La tendance des marchés

Après un plus haut historique, le 11 juillet 2008, à 148,23 dollars, le baril de brent a subi un retournement. »

Quel était donc le prix du baril de Brent le 29 avril 2011 d'après les deux sources Markets.ftd.de et BNP Paribas au Luxembourg ? Cours de clôture 125,3 dollars pour les deux sources !

Sauf que les deux auteurs de l'article comparent à 113 dollars ! Cela fait tout de même 12 dollars d'écart.

Une grossière erreur.

Récapitulons

L'article La Tribune souligne une incohérence entre l'évolution du prix du baril de Brent (148 à 113 dollars, soit -24 %) et l'évolution du prix de l'essence SP95 (1,4902 à 1,5469 euro, soit + 4 %).

Un différentiel de 28 %.

Sauf que le prix du gazole a évolué dans le même sens que celui du pétrole : 1,4370 euro le 4 juillet 2008 et 1,3595 euro le 29 avril 2011, soit une baisse de 5,4 %.

Et oui, tout l'article repose sur une comparaison douteuse qui prend pour référence le prix du SP 95 qui monte alors que celui du gazole descend !

Dommage messieurs les professeurs !

Faisons alors comme si le gazole n'existait pas.

Investigationfin vous montre également que le prix du baril de Brent à la date du 1,5469 euro, le 29 avril 2011, n'est pas de 113 dollars mais de 125,3 dollars !

L'évolution du prix du baril de Brent (148 à 125,3 dollars) n'est plus que de moins 15,4 %. Le différentiel n'est plus que de 19 % environ.

Impact euro dollar

Oanda indique 0,6746 euro pour un dollar le 29 avril 2011 et 0,6318 euro pour un dollar le 4 juillet 2008.

http://www.oanda.com/lang/fr/currency/historical-rates/

Les prix de baril de Brent convertis en euro passent de 148 $ à 93,5 euros et de 125,3 $ à 84,53 euros.

L'évolution du prix du baril de Brent (93,5 à 84,5 euros) n'est plus que de moins 9,6 %.

Au total, ces deux ajustements font passer le différentiel de 28 % à 13 % ! Une réduction de moitié !

Il est bien temps après de passer aux tentatives explications théoriques ...