Ou comment écrire un article à partir d'un rapport qui vient d'être publié en le titrant avec un chiffre qui ne figure pas dans ce même rapport !

Europol publie le 4 mai son rapport 2011 sur son analyse du crime organisé en Europe.

http://www.europol.europa.eu/publications/European_Organised_Crime_Threat_Assessment_(OCTA)/OCTA_2011.pdf

Le 5 mai, Les Echos écrit un article intitulé La fraude à la TVA prive les Etats européens de plus de 100 milliards par an, lequel, comme le titre le laisse supposer, se concentre sur la partie TVA.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0201349165009-la-fraude-a-la-tva-prive-les-etats-europeens-de-plus-de-100-milliards-par-an.htm

Je suis désolé, mais un article qui titre ainsi laisse entendre que le chiffre est d'actualité. Il n'en est rien.

Dans le rapport Europol de 38 pages, la partie TVA occupe une seule page.

Page dans laquelle on retrouve bien le chiffre de 5 milliards d'euros cité dans Les Echos comme étant le manque à gagner estimé des recettes de TVA en Europe liées à la fraude aux quotas d'émission de carbone.

Problème, pas de trace des 100 milliards d'euros dans le rapport d'Europol cité par Les Echos du chiffre de 100 milliards d'euros de fraude à la TVA.

Alors d'où provient ce chiffre ?

Même le journaliste des Echos, dans sa rédaction, permet de comprendre que ce chiffre n'est pas nouveau, puisqu'il écrit que plusieurs sources concordent sur ce chiffre :

« La fraude à la TVA dans l'Union européenne ... se chiffre à plus de 100 milliards d'euros par an, selon les estimations convergentes de l'Association internationale de la TVA, de la Commission européenne et d'Europol, une agence répressive de l'Union européenne. »

Une rapide recherche dans google confirme que cet ordre de grandeur de 100 milliards d'euros n'est pas nouveau.

Un document daté de janvier 2011 publié sur le site d'Europol et destimé au Forum de Davos cite cet ordre de grandeur :

« Figures from Europol put EU sales of illicit drugs at an estimated €100 billion per year, while a similar value is attached to the estimated value of organized VAT fraud in the EU. »

http://www.europol.europa.eu/publications/Serious_Crime_Overviews/Davos_document_on_organised_crime.pdf

Alors pourquoi l'article du quotidien Les Echos titre-t-il le 5 mai 2011 sur ce chiffre de 100 milliards d'euros qui n'est pas nouveau ?

Une poignée d'initiés se méfieront, tandis que les autres penseront que le dernier rapport d'Europol livre ce chiffre et qu'il s'agit d'une information nouvelle d'actualité .. alors qu'il n'en est rien.

Appliquez la méthode Investigationfin ... décryptez au lieu de gober !