26 février 2010

Taxe sur les bonus. Chiffres inférieurs à la réalité dans la loi de finances rectificative. SG : problème de comptabilisation !

Problématique pour la Société Générale de la comptabilisation exhaustive fin 2009 de la taxe sur les bonus sur la partie différée non acquise. 1 milliard d'euros de bonus aux traders de BNP Paribas dont 500 millions d'euros versés cash en 2009. Montant annoncé de la taxe sur les bonus de 250 millions d'euros. 555 millions d'euros de bonus aux traders de la Société Générale dont 250 millions d'euros versés cash en 2009. Montant annoncé de la taxe sur les bonus de 200 millions d'euros. Ce... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 février 2010

Polémique lancée par Rue 89 sur la minoration de la dette publique française. Faux et archi faux !

Un magistrat Professeur à Sciences Po, Jean de Maillard, vient de publier un article sur Rue 89 prétendant que la France escamote 120 milliards d'euros de sa dette. http://www.rue89.com/jean-de-maillard/2010/02/23/comment-la-france-cache-120-milliards-d-euros-de-dette-publique-139993 Autant vous le dire tout de suite, et faîtes le savoir si vous êtes convaincu par ce qui va suivre, IL A FAUX ! Ces 119,5 milliards d'euros se décomposent ainsi : - 93 MdE de reste à rembourser par la CADES Caisse d'Amortissement de la Dette Sociale... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2010

Société Générale. Les traders empocheront plus que 250 millions d'euros en 2010 au titre de 2009 ? Environ 100 de plus ?

En cause la partie différée. Contre argument à mon affirmation (rectification le 26 mars 2010) Après lecture du document de la Ministre Christine Lagarde du 5 novembre 2010 Encadrement des bonus des opérateurs de marché, dans lequel on peut lire qu'au moins 50% des rémunérations variables doit être différé sur au moins 3 ans après l'année de versement (c'est-à-dire un versement de la part variable sur 4 ans). Je ne pourrais donc pas estimer qu'une partie des rémunérations variables différées sera... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2010

BNP Paribas. Fin septembre 2009, le report comptable des rémunérations variables différées apparaît. Fin 2009, il disparaît !

Tour de magie à BNP Paribas ! Autre problématique : BNP Paribas a-t-il dit la vérité en affirmant que toutes les rémunérations variables différées au titre de 2009 étaient comptabilisées fin 2009 ? Comme pour la Société générale, j'estime qu'une partie des rémunérations variables différées va être réglée aux traders en 2010, alors que BNP Paribas affirme que les rémunérations variables différées seront versées les exercices suivants ! Partie qui s'ajoutera donc aux 500 millions d'euros non différés versés... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2010

Suivi de l'article du 12 janvier 2010 sur les rachats de la dette de l'Etat par l'AFT en 2009. Confirmation des erreurs relevées

Le 12 janvier 2010 j'avais publié un article sur le thème des rachats de la dette de l'Etat par l'Agence France Trésor en 2009 : Rachats de la dette de l'Etat par l'AFT et remboursements des aides par les banques en 2009. Nicolas Sarkozy s'est-il trompé ? Article dans lequel mes travaux ont permis : 1) de constater qu'une partie importante des rachats de 2009 (9,4 milliards d'euros sur un total de 13,6 annoncés par l'AFT) semble coïncider avec la période de remboursement par les banques (12,7 milliards d'euros) ; ... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2010

Suivi des articles sur le manque à gagner des recettes de TVA au premier semestre 2009. Toujours pas d'explication convaincante.

Le 14 août 2009 j'avais publié un article sur l'incohérence entre la chute de 16,4 % des recettes de TVA au premier semestre 2009 et la croissance de + 0,5 % de consommation des ménages dans le PIB. http://investigationfin.canalblog.com/archives/2009/08/14/14742342.html Le 12 octobre 2009, je publiais un deuxième article sur le sujet en émettant l'hypothèse d'une fraude à la TVA en hausse pouvant expliquer la baisse des recettes relativement à l'évolution du PIB en 2009. ... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2010

Société Générale. Décryptage de l'avertissement sur résultat du quatrième trimestre 2010 annoncé le 13 janvier 2010. Etrange !

Cet article démontre comment probablement l'exposition brute de la Société Générale en actifs à risque de type CDOs de RMBS non couverts a augmenté par rapport au troisième trimestre 2009. Ensuite, après l'avertissement sur résultats du 13 janvier 2010, l'auteur se demande si finalement la Société générale ne va pas présenter des résultats meilleurs que prévus en raison de la moindre comptabilisation des rémunérations en raison de l'accroissement de la part variable différée en actions sous conditions. Par un... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2010

Le PIB 2009 en valeur était bien surévalué ! 1 921 milliards d'euros selon l'Insee, 1 932 en projet de loi de finances 2010

Le PIB 2009 en valeur était bien surévalué ! 1 921 milliards d'euros selon l'Insee, 1 932 en projet de loi de finances 2010 Vendredi 12 février, l'Insee vient de publier les premiers résultats du 4 ème trimestre 2009. Croissance en volume de 0,6 % contre 0,2 % au troisième trimestre (révisée contre 0,3 % auparavant). En moyenne le PIB 2009 (produit intérieur brut) croît en volume de 2,2 % contre 2,3 % estimés auparavant. La totalisation arithmétique pour 2009 des contributions trimestrielles du PIB en valeur... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 12:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2010

Goldman Sachs UBS Crédit Suisse. La hausse de la part différée en actions dans les rémunérations améliore les résultats fin 2009

lLes résultats trimestriels fin 2009 de Crédit Suisse sont en baisse, ils le seraient encore plus sans l'effet Goldman Sachs. Estimation chiffrée de l'impact. Et aussi en deuxième partie la suite concernant Crédit Suisse des effets d'une transaction avec une entité hors-bilan afin d'amortir sur plusieurs années des milliards de gains cumulés qui auraient déjà dû être passés en charge en 2009. 1) L'effet Goldman Sachs à Crédit Suisse. Lors de la présentation de ses trimestriels à fin 2009, Goldman Sachs avait créé la... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2010

Les bénéfices trimestriels d'UBS de fin décembre 2009 proviennent de la hausse des rémunérations variables différées en actions.

En fin d'article, également le décryptage de l'impact sur les comptes d'UBS du crédit propre au 4 ème trimestre 2009. UBS a annoncé le 9 janvier 2010 un bénéfice de 1,4 milliards de francs suisses au quatrième trimestre 2009, après une perte de 0,5 milliards au troisième trimestre 2009. Principalement parce qu'UBS a augmenté la partie variable différée des rémunérations qui n'est pas encore comptabilisée fin 2009. Résultat, des charges de rémunération de 3,3 milliards de francs suisses au quatrième trimestre 2009... [Lire la suite]
Posté par Olivier Fluke à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]